Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2021 6 27 /11 /novembre /2021 01:01

Participants : Patricia et Jean-Claude

 

 

Pour cette édition 2021 du festival du film spéléo et canyon à Courthézon, nous étions 2 membres du clubs à y participer.

 

Malgré la nécessité de présenter un pass sanitaire, la salle était comble.

 

Au programme de cette édition, 19 films projetés entre 17h et minuit

Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021

 

 

 

 

Et comme d'habitude de magnifiques images et de magnifiques histoires

Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021
Spélimage 2021

Film ayant été récompensé par "SpéléoMag"

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2021 7 21 /11 /novembre /2021 23:43

Participants :

Jean-Claude, Patricia, Sabine et Christophe

 

 

Pour cette sortie de novembre, 2 groupes ont été formés afin de s'adapter aux différents niveaux des participants.

 

Le 1er groupe composé de Marcel, Cathy, Robin, Romain et Manon est parti au fond du Cyclopibus.

 

 

Pour nous, ce sera le Palan.

 

Après un rdv à 9H30 à Solliès-Toucas, nous montons sur le plateau pour nous garer à la Citerne de la bergerie de Siou-Blanc. Nous rencontrons Jean-Louis, membre du club, mais qui part en randonnée aux aiguilles de Valbelles.

 

Après nous être préparés et avoir refait un point technique avec Christophe pour qui c'est la deuxième sortie sur corde, je commence l'équipement à 11H, suivi de Sabine, Christophe et Patou.

 

Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021

 

 

 

 

 

 

 

12H15, j'attaque la descente du grand puits de 30m. Sabine qui avait appréhendé cette descente lors de sa 1ère sortie c'est fait plaisir cette fois. Christophe est descendu sans aucun pb également.

Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021

 

 

 

 

Avant de casser la croûte, nous partons explorer les alentours, ce qui donne l'occasion de faire un peu d'escalade/désescalade sans corde et de tester quelques étroitures

Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021

 

 

 

 

 

 

 

Après la pause repas, nous entamons la remontée vers 13h30. Les 30m plein vide font souffrir nos 2 débutants mais la remontée se passe très bien. C'est la sortie étroite qui pose le plus de pb...

Patricia s'occupe du déséquipement.

Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021

 

 

 

 

 

 

Lors de la descente, nous avions déjà pris quelques gouttent qui tombaient. Mais là, ça s'est intensifié. Tiens, dehors il a dû tomber une bonne averse et/ou il pleut encore car ça ruisselle vraiment pour la remontée... Mais, rien de grave, tout le monde remonte tranquillement.

Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021

 

 

 

 

15H, j'arrive à la surface. Il pleuviote... 15h30 tout le monde est dehors et il pleut toujours ...

Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021

 

 

 

 

 

 

Excellente sortie. Christophe a bien progressé. Nous nous changeons rapidement et partons en voiture sur le parking du Cyclopibus pour grignoter et attendre l'autre équipe.

 

Après nous être bien restauré dans la bonne humeur, Sabine et Christophe rentrent retrouver leur famille. Dommage, l'autre équipe arrive 2 minutes après bien trempée et bien boueuse !!!

 

Finalement, nous nous regroupons à 7 dans le fourgon pour un second moment de convivialité avec dégustations de quelques mets rapportés du Népal par Marcel et Cathy...

 

Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Palan - 21 Novembre 2021
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2021 1 01 /11 /novembre /2021 19:04

4 octobre.

Le vol Turkish se pose à Katmandou. Il fait beau et chaud. C'est normal, c'est tropical ! Maurice nous récupère à l'aéroport et nous accompagne jusqu'à notre hôtel au cœur du quartier touristique (THAMEL). Les rues sont vides de touristes. Nous retrouvons toute l'équipe : Jeff et Martine sont arrivés depuis la veille. Balaram, le fils adoptif de Maurice, sera notre guide.

5 Octobre.

Nous reconditionnons nos sacs pour que chacun puisse confier aux porteurs 12 Kg de charge. Rajesh, notre chef d'agence, collecte le matériel supplémentaire qui partira directement jusqu'au camp de base où il nous attendra à notre arrivée dans 12 jours. Le matériel sera acheminé par Jeep jusqu'à MANANG puis à dos de mules jusqu'au Thorung Là.

6 octobre.

3:30 du matin. Nous sommes 9 à monter dans un minibus, direction BESISAHAR. 5 spéléos français, Balaram, notre guide officiel et son adjoint et quatre porteurs venus du village de Balaram. Après 4 heures de route, nous changeons de véhicule pour un 4x4. Il nous faudra 4 heures supplémentaires sur une piste vertigineuse dans une vallée encaissée et arrosée de nombreux canyons pour atteindre DHARAPANI, croisée des chemin vers le Manaslu ou le tour des Annapurnas. 1ere nuit dans un lodge, rustique mais confortable.

du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal

7 octobre.

1er jour de la marche d'approche, la balade fait 17.6 km et, comme le Népal est relativement plat, nous parcourons 995m de dénivelé positif et 273m en négatif. Une crue monumentale a ravagé la vallée pendant la mousson et laissé des stigmates sur les pentes des montagnes, les pistes et les villages. Nous faisons étape à Chame. Nous pouvons compter les touristes croisés sur les doigts d'une main. Le lodge est presque luxueux. Nous avons même droit à une douche chaude. Les prises électriques népalaises sont légèrement différentes de notre standard européen. La recharge des batteries est un peu galère mais avec un soupçon  d'ingéniosité et beaucoup de patience on arrive à établir le contact.

8 octobre.

Comme hier, nous partons de bonne heure et de bonne humeur. Nous faisons une pause à Bratang où l'on cultive la pomme. La piste grimpe ensuite dans la foret jusqu'au pied du Mur de Pisang qui domine le chemin de ses 1500m des strates presque verticales. Arrivée à UPPER PISANG (3300m), l’Annapurna II nous fait un clin d’oeil a travers les nuages avant de décider de se dévoiler. Nous marchons en T-shirt mais dès que le soleil se couche la température tombe vertigineusement. Chaque lodge est équipé d'un petit poele à bois qui enfume plus la salle commune qu'il ne la chauffe. Nous ne trainons pas après le repas du soir.
 

du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal

9 octobre.

Maurice et les porteurs prennent la route "du bas". Nous autres avons droits à l’itinéraire panoramique qui passe par GHYARU (3750m) avant de redescendre en pente douce jusqu'à Manang (3500m) : 20km et 1300m de dénivelé cumulé. Il y a de drôles d’orties le long du chemin… et des édelweiss népalais. Maurice et les porteurs nous attendent au YAK HOTEL. Rajesh et 3 autres népalais, un cuisinier et ses assistants sont aussi arrivés. Tous quatre accompagneront les mules jusqu'au Thorung là pendant que nous poursuivrons notre acclimatation en faisant un détour jusqu'au lac de TILICHO, l'un des plus haut du monde, à 5100m d'altitude.


10 octobre.

Nos jambes sont un peu lourdes des 3 étapes précédentes. Nous revendiquons une journée de repos a Manang au pied du Gangapurna. Nous en profitons pour visiter du musée local. Cathy et moi faisons également une courte balade d’acclimatation sur le versant opposé de la vallée qui nous donne une vue imprenable sur le village. L'équipe est au complet pour partager un apéritif dinatoire. Jeff allege son sac de salaisons (magret de canard et filet mignon) qu'il a préparé avec amour à Toulouse. Cathy propose du fromage de Yak et Maurice du saucisson de yak trouvés à l'épicerie du coin.

du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal

11 octobre.

Nous prenons la direction de Shree Kharka (4065m) pendant que Rajesh et les cuisiniers chargent les mules et se dirigent vers le Thorung là. Maurice est pas trop en forme à cause d'un bon gros rhume qu'il traine depuis Kathmandou. Accompagné de Souria, il va continuer à son rythme vers Thorung là camp. Nous prenons un chemin qui serpente dans une vallée perpendiculaire et prend rapidement de l'altitude. Nous pouvons y admirer les Anapurna 2, 3 et 4 et Gangapurna qui nous surplombent de leurs 8000 mètres. Le ciel est si clair qu'on se prend à penser qu'on pourrait les toucher en tendant le bras.

12 octobre.

On continue l’acclimatation en montant vers Tilicho camp (4141m). Nous traversons une passerelle vertigineuse avant de couper à mi-hauteur d'immenses pierriers instables. La rivière serpente 200m plus bas. La moindre chute serait fatale. L'un d'entre nous fait le guet pour surveiller les pentes amont d'où peuvent fuser des pierres tout aussi dangereuses. Personne ne traine dans ces passages délicats. Il y a plusieurs lodge à Tilicho camp mais un seul est ouvert car les touristes sont rares. A tour de rôle, nous avons un peu mal à la tête ou un sommeil agité mais, globalement, l'acclimatation se passe bien.

13 octobre.

Nous partons dès l'aube pour monter jusqu’à Tilicho lake (5011m). Nous avons 900 mètres de dénivelé positif pour y arriver. Le lac se fait désirer car depuis le col, il faut encore marcher 2 bons kilomètres pour le voir enfin dans toute sa splendeur. Un glacier vient mourir dans ses eaux d'un bleu profond. Le vent agite des centaines de drapeaux de prières entrelacés entre une statue de Bouddha et une de Shiva. Nous mangeons comme si nous avions faim en admirant ce magnifique paysage avant de reprendre la route en sens inverse. Nous récupérons nos sacs laissés au lodge et reprenons la marche jusqu'à Upper Shree Kharka (4100m). Grosse journée (+900m/-1300m) mais quel spectacle !

 

du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal

14 octobre.

Après le détour vers Tilicho lake, nous reprenons la direction du Thorung pass. Sous le regard des Anapurnas, nous empruntons un chemin qui nous permet d'atteindre Yak Kharka sans repasser par Manang. C'est un peu les montagnes russes mais l'étape reste plus courte que celle de la veille dans des paysages toujours aussi magnifiques.

15 et 16 Octobre.

C'est la dernière dernière étape  avant le camp avancé sous tente. Ça sera également la première nuit au dessus de 4800 mètres. C'est un peu comme si on dormait au sommet du mont Blanc. Il fait un froid polaire dans le lodge et dans les chambres. Même les couvertures sont glacées et la chaleur de nos corps ne parvient pas à les décongeler. Nous utilisons nos duvets de haute montagne pour la première fois depuis le départ. Nous prenons une journée de repos mais Cathy ne peut se retenir d'aller faire une reconnaissance jusqu'au camp avancé. Nous serons 15 au camp avancé.

17 octobre.

C'est le grand jour. Il nous faut une paire d'heures pour arriver au camp avancé. Nous sommes à une heure de la zone à prospecter. Elle est immense, à la limite des pentes enneigées. L’altitude se fait sentir à chaque effort. Nous avons 3 tentes dômes pour nous. Il y a une tente commune qui sert de réfectoire et une cabane en pierre ouverte aux 4 vents pour la cuisine. Ce sera également le dortoir des porteurs. La fenêtre a été calfeutrée avec une tôle, la porte est masquée par une bâche. Nos cuisiniers y font des prouesses et nous servent des repas digne des lodges précédents. Dhal-bat, Mo:mo et même des frites.

du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal

18 octobre.

Stupeur et tremblements : Il a neigé toute la nuit. Il fait un froid de canard. Le vent souffle et rabat la neige en grains piquants. Ça dure toute la journée. Il est tombé 20cm de neige et tous nos espoirs d’exploration spéléo sont refroidis - au propre comme au figuré.

19 octobre.

Le mauvais temps persiste. Il a neigé et venté toute la nuit. Il est retombé encore 20cm. Nous ne sortons de nos tentes que pour les repas. Seule Catherine est toute gaie et gambade autour des tentes. Quelques courageux ou inconscients trekkers de passage nous donnent des info météo. Ça devrait s’arranger d'ici un jour ou deux pour nous permettre d’évacuer. Nos porteurs sont inquiets. Ils craignent qu'on se fasse évacuer par hélicoptère et qu'on les abandonne à leur triste sort. Nous les rassurons. Même si la météo est mauvaise, nous avons de la nourriture en quantité et nous pouvons attendre tranquillement le bon créneau pour passer le col. Un appel via le téléphone satellite nous confirme les prévisions. Un brin de soleil revient dans l'après-midi. Nous modelons collectivement un Bouddha des neiges qui fera l'admiration des quelques trekkers qui persistent à vouloir passer le col malgré la neige fraiche.

 

du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal

21 octobre.

Le beau temps est revenu. Nous plions bagages très tôt le matin, laissant derrière nous notre Bouddha des neiges et les 3 cuisiniers qui attendront les mules qui doivent monter dans la journée. Il nous faut monter jusqu'au col (5400m) avant de descente jusqu’à MUKTINATH (3750m). La neige s'est un peu tassée, le chemin est bien marqué et la visibilité est excellente. Nous avons déjà tous oublié les affres des derniers jours. Vers 4600m, une zone calcaire nous donne déjà des idées pour une future aventure. Nous croisons les mules qui montent chercher nos affaires au camp. Nous arrivons au lodge épuisés par les 1200m de descente. Le Lodge est luxueux avec douche chaude à volonté et même un poêle qui ne fume pas. Le muletier revient seul. Les mules n'ont pas pu passer le col. Il réessayera demain. Nos porteurs repartirons demain vers Kathmandou. A l'heure de l'apéro, la bière délie les langues. Chacun, français comme népalais, fait un petit discours pour partager ses émotions et ses souvenirs du trek et des quelques jours coincés sous la tente. Certains porteurs n'avaient jamais touché la neige.

22 octobre.

Jour de repos et tourisme religieux. MUKTINATH est l’un des plus haut lieu de l’hindouisme et du bouddhisme. La résurgence des eaux issues du massif du Thorung est sacrée. De très nombreux pèlerins viennent de toute l’Asie pour s'y purifier. Nous espérons que nos cuisiniers seront libérés par la caravane de mules qui doit redescendre notre matériel. Les bêtes arrivent enfin devant le lodge en fin de journée accompagnées de nos 3 cuisiniers qui sont tout aussi chargés et fatiqués. Nouvelle séquence émotion à l'heure de l'apéro lorsque nous échangeons nos émotions et souvenirs du camp avec les cuisiniers.

du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal

23 octobre.

Nous quittons Muktinath pour rallier Kusma dans un bus bondé qui va descendre les gorges de la Kali Gandaki. Ce voyage est à déconseiller aux âmes sensibles. La piste est étroite, défoncée, vertigineuse, emportée par des cascades, coupée par des gués et obstruée régulièrement par des bus embourbés. Il nous faudra 15 heures de secousses pour faire 91 km. PLUS JAMAIS !!! On peut cependant y déguster le meilleur Dhal bat de tout le Népal dans un petit restaurant "routier".

24 octobre.

Nous visitons KUSMA et la grotte de Gupteswor. C'est une grotte sacrée que l'on doit visiter pieds nus après une bénédiction par le Saddou qui garde l'entrée. Plusieurs grandes passerelles forment l’attraction principale de la ville. La plus grande d'entre elles (350 m de long, 225m au dessus de la rivière) sert de tremplin pour saut à l'élastique ou saut pendulaire. Il y aussi la grotte d'ALAPESWAR. C'est ici que Maurice a rencontré Balaram et sa maman. Nous irons la visiter demain.

25 octobre.

La grotte d'ALAPESWAR a été aménagée grâce à une subvention du gouvernement. Les éclairages n'ont pas survécus très longtemps et une crue a fortement endommagé les fondation des escaliers métalliques. L'équipe d'ICE HIMALAYAS doit venir en Avril 2022 y tourner un film. Maurice nous confie la mission d'y placer des amarrages pour sécuriser la progression dans la rivière souterraine et sur les échelles en place. C'est une traversée. Un temple est installé à l'entrée supérieure. Nous sommes surpris par le débit et l'ambiance canyon dès les premiers mètres. Nous équipons deux mains courantes et les deux grandes échelles mais nous devons renoncer par manque de corde devant le dernier obstacle, un pan incliné qui absorbe la rivière dans un fracas assourdissant. Au retour, nous explorons une petite galerie annexe repérée par Balaram dans sa prime jeunesse. Il n'avait jamais osé forcer l'étroiture qui en défendait l'accès.

du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal

26-31 octobre.

Repos, tourisme culturel et shopping à Pokara et Kathmandu et Bhaktapur.

Si vous voulez en savoir plus sur ICE HIMALAYAS et,

pourquoi pas, participer à ses activités,

cliquez ici ==> ICE Himalayas

 

 

photos : M & C PAUL + J. BONJOUR.

M@rcel

du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
du 3 au 31 octobre - Expédition au THORUNG LA, Népal
Partager cet article
Repost0
24 octobre 2021 7 24 /10 /octobre /2021 23:43

Participants : Jean-Claude, Anaëlle et Robin

 

 

(Désolé, pas de photo pour immortaliser cet super séance équipement - L'appareil photo avait pris l'humidité, du coup plein de buée sur l'objectif !!!)

 

 

 

Nous devions être 5 mais après le désistement au dernier moment de Claire et Sabine, nous nous retrouvons à 3. Du coup, on va pouvoir prendre son temps pour l'apprentissage de l'équipement.

 

Nous nous retrouvons à 9h30 à la boulangerie de Solliès-Toucas et direction la cavités avec approche en voiture.

 

Nous préparons les 3 kits (équipement en double du grand puits et 1 kit pour le puits Christian). Finalement, nous arrivons à l'entrée de la cavité à 11h30 !!!

 

 

Anaëlle démarre l'équipement. Le plus compliqué, c'est le départ avec la main courante et les amarrages naturels sur l'arbre pour une descente directe dans le puits. Je les laisse réfléchir un bon moment à ce sujet afin qu'ils trouvent une solution.

 

Une fois cette 1ère partie réalisée, la suite est plus fluide bien qu'après 3 mois d'arrêt elle a un peu oublié !!! Mais tout est broché, donc c'est plus simple.

 

Afin de ne pas laisser les équipeurs partir seul, je descend en parallèle sur une 2ème corde.

 

Petit point technique au niveau de la grande déviation en bas du plan incliné qui s'équipe sur la pointe des pieds sur 2 broches à cause de l'angle important qu'elle engendre.

 

 

Au fractio suivant, Robin prend le relais d'Anaëlle. Il se débrouille bien (son stage la semaine précédente a été bénéfique). Par contre, la main courante est un peu plus laborieuse...

 

 

Voilà, il ne reste plus qu'à rejoindre la salle principale à l'aide de la corde que j'avais laissée 2 semaines avant.

 

 

En arrivant dans la salle, je propose à Anaëlle de récupérer le kit du puits Christian. Mais celui-ci m'échappe des mains et tombe la faille ainsi que dans la petite lucarne qui suit !!! Oups... Nous croisons également Christophe et sa compagne qui reviennent du puits Christian et ressortent.

 

Bon, maintenant il va falloir essayer de récupérer ce kit. Je récupère la corde qui descend dans le grand puits afin qu'Anaëlle puisse descendre dans la faille. Mais la lucarne finale et vraiment étroite. Elle pense y arriver en passant tête la première. Je place un mousqueton au bout de la corde et lui demande de la fixer à son baudrier afin que l'on puisse l'aider à sortir. Finalement, elle passe les pieds en premier et arrive à déplacer le kit. Il paraît ainsi plus accessible et surtout les bretelles sont sur le dessus. Je lui envoie un crochet "Goutte d'eau" à placer en bout de corde. Et c'est ainsi équipé qu'elle entame la pêche au kit !!! Après 3 ou 4 tentatives, elle accroche la bretelle et soulève facilement le kit. Ouf... Pour sortir de cette faille, Anaëlle trouve un autre passage lui évitant de remonter sur corde.

 

 

Nous continuons vers le fond de la cavité au départ du puits Christian pour la pause repas. Il est presque 15h !!!

 

 

Le repas terminé, je décide de ne pas poursuivre dans le puits Christian afin d'éviter d'affoler nos familles par une heure de sortie trop tardive.

 

 

Le déséquipement des 2 cordes est réalisé par Anaëlle et Robin. Nous terminons à 17h30. Heureusement qu'on n'a pas descendu le puits Christian car on serait ressorti 1h30 ou 2h plus tard.

 

De retour à la voiture, petite pause casse croûte conviviale.

 

 

Excellente journée très profitable pour nos 2 jeunes.

Ragage des Fenouils - Initiation équipement
Partager cet article
Repost0
10 octobre 2021 7 10 /10 /octobre /2021 23:04

Participants : Jean-Claude, Patricia, Romain, Manon, Christophe

 

 

 

Sortie initiation à l'équipement pour Manon et Romain et initiation aux techniques de progression sur corde pour Christophe.

 

 

Rdv à 9H à la boulangerie de Solliès-Toucas puis direction Siou-Blanc. Nous laissons 2 voitures au niveau de l'Aven du Cercueil et tout le monde monte avec moi pour s'approcher de la cavité en voiture.

 

10h15 : Pendant que nous formons Christophe aux techniques de progression sur corde, Manon attaque l'équipement de la main courante puis du 1er puits. Je la suis afin de la surveiller.

 

Romain nous suit, puis Christophe et Patricia ferme la marche en surveillant Christophe.

ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre

 

 

 

 

Pour sa 1ère descente sur corde, Christophe s'en sort bien.

 

 

Arrivés en bas du 1er puits, Manon cède sa place à Romain pour l'équipement du 2ème puits.

ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre

 

 

 

11h45 : Nous voici arrivés dans la grande salle. Tout c'est bien passé aussi bien au niveau de l'équipement que des premières descentes sur corde pour Christophe.

 

Avant d'aller balader, nous faisons la pause repas. Les émotions, ça creuse...

ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre

 

 

 

Une fois le repas terminé, nous partons visiter la cavité jusqu'au départ du puits Christian.

ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre

 

 

 

 

Avant de remonter, je pars équiper le ressaut qui rejoint le grand puits de l'Aven des Fenouils pour montrer au groupe ce grand puits. Je laisse la corde en place pour la prochaine sortie de fin octobre où l'on descendra par ce grand puits.

ACT27 - 10 OctobreACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 OctobreACT27 - 10 Octobre

 

 

 

 

 

13h30 : nous entamons la remontée. Patricia est remontée en 1er et attend Christophe en haut du 1er puits. Je la suis et me cale au fractio.

 

Christophe entame la remontée mais cette 1ère montée lui pose quelques problèmes. Il a du mal à synchroniser les mouvements. A force de lui indiquer le séquencement de tous les mouvements, il fini par comprendre la technique à quelques mètres du fractio. Du coup, la suite se passe beaucoup mieux.

 

Manon et Romain déséquipent la cavité.

ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre

 

 

 

15h : tout le monde est sortie et enchanté de cette journée.

ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre

 

 

 

 

 

Nous retournons nous changer à la voiture et retour vers l'aven du Cercueil pour un petit goûter/apéro

ACT27 - 10 Octobre
ACT27 - 10 Octobre

 

 

Nous nous quittons vers 17h. Christophe est ravi de sa première  expérience sur corde et est prêt à revenir la prochaine fois.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2021 7 03 /10 /octobre /2021 17:26

Expedition spéléologique au Népal.

Participants ACVR : Catherine et Marcel

Participants ICE Himalayas : Maurice, Jeff, Martine

03/10 - Jeff et Martine sont déjà partis retrouver Maurice a Kathmandu depuis deux jours. Cathy et marcel s’envolent de Nice pour les rejoindre avec 2 sacs de 30kg.

Objectif : prospecter une zone calcaire proche du Thorung pass (5400m)

Du revest a l’Everest (ou presque)
Du revest a l’Everest (ou presque)
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2021 6 02 /10 /octobre /2021 23:21

Cadres : Jean-Claude, Patricia, Romain et Manon

 

Participants : Isabelle, Philippe, Maxime, Rodrigue, Clémence, Florian et Christophe

 

 

 

Journée découverte de la spéléologie pour un groupe de 7 personnes composé d'amis et d'1 personne rencontrée à la journée des associations de La Valette.

 

J'ai donné rendez-vous à tout le monde directement sur le parking à 9h.

 

 

Une fois en tenu, direction l'entrée de la cavité.

JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules

 

 

 

 

 

La progression se passe bien. Tout le monde est assez à l'aise malgré l'étroitesse des 50 premiers mètres.

JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules

 

 

 

 

 

Nous arrivons aux premières réjouissances : le lac et les passages aquatiques suivants.

JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules

 

 

 

 

Petit ressaut de 2m à franchir, puis encore un peu d'eau et nouveau passage étroit pour arriver jusqu'à la salle de la bougie qui sera le lieu d'une première pause.

JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules

 

 

 

 

Nous poursuivons en direction du 2ème lac puis de la salle des carottes richement concrétionnée.

JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules

 

 

 

 

Après la photo de groupe, direction la salle du sable avec exploration de la petite salle tout en haut pour franchissement d'une sympathique étroiture. Nous en profitons aussi pour manger quelques friandises et faire 1 minute de silence dans le noir complet.

JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules

 

 

 

 

Poursuite de l'exploration jusqu'à la voûte mouillante point final de notre exploration.

JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules

 

 

 

 

Après environ 400m de progression sous terre, il est temps de faire demi-tour avec quelques variantes plus aquatiques qu'à l'allez.

JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules

 

 

 

 

 

13h15 : nous retrouvons la lumière du jour. Petite photo de groupe où tout le monde a le sourire.

JNSC - Régay de Néoules
JNSC - Régay de Néoules

 

 

 

De retour aux véhicules et après nous être séchés et changés, nous finissons la journée avec l'habituel moment convivial où nous partageons différents mets et breuvages.

JNSC - Régay de Néoules
Partager cet article
Repost0
13 septembre 2021 1 13 /09 /septembre /2021 01:37

Participants : Jean-Claude, Patricia, Marcel, Catherine, Romain, Manon et Jean-Baptiste.

 

Marcel nous avais parlé de ce rassemblement lors du week-end canyon/via ferrata mais aucune décision n'avait été prise. Et c'est une semaine avant, lors du festival des associations, que nous nous sommes décidés.

 

Au départ, nous devions être 9 mais suite à 2 désistements, nous nous retrouvons à 7 vendredi soir sur le Causse noir au dessus de Millau.

 

Patricia et moi arrivons les premiers vers 18h.  Il y a déjà pas mal de monde installé et le terrain de camping n'est pas vraiment plat !! Finalement, on s'installera près de la route dans la seule zone à peu près plate encore disponible au milieu de plusieurs fourgons. Je me gare en travers et installe table et chaises pour réserver la place aux autres qui arriveront entre 20h et 22h.

 

Samedi

 

Nous commençons la journée par un bon petit déjeuner plein de bonne humeur

Rassemblement Caussenard 2021

 

 

 

 

Puis départ vers le parking commun aux 2 cavités prévues pour cette première journée : Goussoune et Tendelles

 

 

Après nous être équipés et 5 minutes de marche, nous voici à l'entrée de la cavité à 10H30.

 

7 ou 8 petits puits s'enchaînent et nous voici à -90m dans la zone magnifiquement concrétionnée de la cavité.

Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021

 

 

 

 

 

Nous retrouvons la surface vers 13H. Direction les voitures pour un repas bien mérité. Il fait chaud...

Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021

 

 

 

14h, la motivation manque un peu chez certains pour la 2ème cavité. Finalement, seule Patricia nous attendra en surface. Bien que l'on doit descendre jusqu'à -70m, il paraît qu'il ne faut pas de baudrier. Donc, ok, on enfile uniquement la combi.

 

14h30, nous entrons dans la cavité. C'est relativement étroit. Nous progressons doucement car il faut enchaîner des désescalades assez délicates. C'est étroit, mais il ne faut pas se rater car c'est assez verticales et les prises ne sont pas toujours évidentes !!!

 

On atteint enfin une grande salle concrétionnée que l'on continue à descendre pour terminer devant une magnifique draperie.

 

On s'arrêtera à ce niveau car le reste de la cavité ne présente pas un grand intérêt et en plus il faut un baudrier.

 

Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021

 

 

 

 

 

 

Retour à la surface à 16h30.

 

Avant de partir, nous dégustons une bonne glace...

 

 

De retour au camp, nous allons faire du shopping dans les stands et siroter une bonne bière.

 

 

Repas de gala et groupe musicale pour une super soirée.

Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021

 

 

 

 

 

Dimanche

 

Ce matin, réveille un peu plus tard afin de récupérer de la soirée :). Petit déjeuner et rangement du camp avant de nous diriger vers la cavité du jour : Aven de Valat Nègre.

 

Un petit 1/4h de marche pour arriver à la cavité sous un soleil de plomb... Certains se sont équipés aux voitures, d'autres s'équipent devant la cavité.

 

Marcel ne se sent pas très bien. Du coup, il préfère rester en surface. Nous entamons la descente à 11h30 : un magnifique P55 plein vide, suivi d'un ressaut de 20m pour atteindre une grande salle concrétionnée tout en longueur.

 

Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021
Rassemblement Caussenard 2021

 

 

 

Retour à la surface à 13h30 et retour aux voitures. Le parking n'est pas terrible. Du coup, nous décidons de retourner sur la zone du rassemblement pour manger.

 

16h, c'est l'heure de nous quitter car il y a au moins 4h de route (sauf pour Jean-Baptiste qui habite Montpellier). Finalement, avec les embouteillages et accidents, nous avons mis 5h pour rentrer :(

 

Excellent week-end...

Partager cet article
Repost0
27 août 2021 5 27 /08 /août /2021 23:15

Participants : Jean-Claude, Manon et Anaëlle

 

 

Nos petits jeunes du club sont maintenant autonomes. Il est temps de passer à l'équipement mais pour bien faire, il faut être en tout petit groupe.

 

Pour ce cours particulier, il faut concilier la disponibilités de chacun et surtout trouver un jour où l'accès aux massifs forestiers n'est pas interdit. L'accès aux massifs est interdit depuis de nombreux jours suites à l'énorme incendie dans le massif des Maures et aux conditions météo.

En milieu de semaine, ça repasse jaune, puis orange. Ce vendredi, tout le monde est dispo et c'est rouge sur le littoral mais orange plus au Nord. Allez, c'est parti direction Mazaugues.

 

Nous covoiturons depuis le collège de La Farlède et arrivons près des mines de Mazaugues vers 10h30. On se prépare puis 10min de marche jusqu'à Marcel Loubens (car pas question de se garer près de la cavité!!).

 

 

Anaëlle a déjà fait un peu d'équipement avec l'EDS (École Départementale de Spéléo) et avec le club, mais les séances sont trop espacées et on n'a jamais eu l'occasion d'approfondir. Par contre, pour Manon c'est la 1ère fois mais elle connait déjà presque tous les nœuds.

 

11H, nous commençons par un peu de théorie en surface :

  • Nœuds : pêcheur double, huit tressé, huit plein poing, chaise et chaise double
  • Les différents types de plaquettes et leur utilisation : coudée, vrillée, vrillée inox
  • Les différents type d'amarrage : naturel, spit, goujon, broche, foré
  • Notion d'amarrage irréprochable
  • Utilisation des sangles ou cordelettes Dyneema
  • Où et quand faut-il un amarrage double ou simple
  • Facteur de chute
  • ...

 

 

Pour finir, il faut préparer les kits. Anaëlle et Manon ont chacune le leur car j'ai prévu d'équiper les 2 puits en double afin qu'elles travaillent toutes les deux. J'ai également prévu une 3ème corde pour moi afin de montrer et surveiller l'équipement d'un fractio en milieu du 1er puits.

 

 

 

12H15, il est temps de passer à la pratique sous terre et aussi de nous mettre au frais.

 

Pour le 1er puits, j'ai prévu une petite variante :

  • Manon réalise un équipement pour une équipe de spéléos autonomes
  • Anaëlle réalise un équipement pour un groupe de jeunes enfants débutants

 

Mais qu'elle est la différence ? Et bien Anaëlle doit démarrer la main courante bien avant celle de Manon afin de mieux sécuriser l'accès au puits. Ça la fait aussi chercher et utiliser des spits avec plaquettes.

 

 

Je commence d'abord par faire une démo de l'équipement d'une main courante, soit au descendeur, soit à la poignée.

 

Et c'est parti. Chacune d'elle s'affaire à sa tâche. Il est temps de faire des photos. M...de, j'ai oublié l'appareil photo au camion !!! Grrrr. Bon, je vais me dépanner avec le téléphone qui est dans le kit.

Sortie équipement
Sortie équipement
Sortie équipement
Sortie équipement
Sortie équipement
Sortie équipement

 

 

 

 

 

Anaëlle et Manon se sont parfaitement acquittées de leur tâche. A mon tour  pour mettre en place la 3ème corde. Je range mon téléphone dans la combi et c'est parti. J'en profite au passage pour expliquer et montrer un raccordement de corde puis je me penche dans le puits pour installer la corde. Et hop, un objet lumineux tombe dans le puits. M...de, c'est mon téléphone qui après quelques rebonds atterrit 19m plus bas. Ouhh, il doit être dans un sale état, mais il est toujours éclairé et connecté à ma montre !!!

 

 

C'est parti, on descend tous les 3. Je récupère mon téléphone dans un piteux état mais il fonctionne toujours : je le déverrouille par empreinte digitale et teste quelques photos.

 

Bon, on continue quand même la formation. On remonte tous les trois 6 ou 7m sur corde afin de réaliser l'équipement d'un fractio avec la méthode de la tension relâchée. Par la même occasion, on révise la conversion montée/descente (et ce n'est pas superflu !!).

 

 

De retour au fond du 1er puits, il est 13h30. C'est l'heure de la pause repas mais il ne fait pas très chaud. Il y a un petit courant d'air frais...

 

J'avais aussi apporté une vielle couverture de survie afin de faire la démonstration de la tortue et de démontrer son efficacité.

Sortie équipement

 

 

 

 

Pour continuer encore la formation, j'ai aussi prévu le planté de spit. Et en plus, ça réchauffe...

Sortie équipement
Sortie équipement

 

 

 

 

 

 

 

Avant de poursuivre vers le 2ème puits et pour se détendre un peu, nous partons faire un petit tour dans la galerie de mine et la salle de dépilage.

 

 

 

De retour au pied du 1er puits, je demande aux filles si tout va bien et si elles veulent continuer vers le 2ème puits ou sortir.

 

Manon est fatiguée et a un peu froid. Elle préfèrerait sortir mais me propose de continuer avec Anaëlle si elle est partante. Anaëlle aurait bien continué mais ne trouve pas sympa de laisser Manon toute seule. Parfait, bonne réaction. Et en plus en regardant l'heure, il est plus de 16h. Néanmoins, on décide quand de faire un petit tour dans la galerie naturelle jusqu'aux étroitures car Manon ne connaît pas.

 

 

Il est temps de sortir. On remonte le puits chacun sur notre corde et on déséquipe rapidement.

 

 

 

De retour en surface, je leur propose aussi de faire un petit tour aux alentours afin de leur montrer ce qu'est un Lapiaz puis retour au camion pour se changer et prendre le quatre heures .

 

 

 

18h, nous quittons le site après une journée bien chargée. Il faudra renouveler cette opération avec les autres nouveaux membres.

 

 

Partager cet article
Repost0
27 août 2021 5 27 /08 /août /2021 14:09

Participants : Marcel, Cathy, Robin, Romain et Manon

 

Le week-end du 21-22 août 2021 nous avons décidé de profiter du beau temps en organisant une sortie canyoning le samedi et via ferrata le dimanche.

L’aventure commence le vendredi soir, où nous avons fait le trajet direction le camping municipal de Valdeblore.

Le samedi on se lève avec le soleil pour être de bonne heure au départ du canyon de la Bollène.

On laisse une voiture au parking en bas proche de l’arrivée, puis vers 9h30 on arrive au parking en haut du canyon. Après une marche d’approche d’environ 10min on arrive au point de départ. Malheureusement on avait oublié l’appareil photo étanche dans la voiture: Romain se pose volontaire pour faire l’aller/retour à la voiture en courant. Etant donné que c’est ma première sortie en canyon, Marcel profite de ce temps mort pour m’expliquer comment fonctionne le descendeur canyon.

Ensuite on enchaîne un grand nombre de toboggans, sauts et descentes en rappel.

 

Descente en rappel :
 

 

Manon qui saute dans l'eau :

 

Toboggan avec une corde :

 

Mise en place d’un rappel par Cathy et Marcel :

 

Robin, Romain et Manon :

Milieu d’après-midi on arrive à la fin du canyon, et après une marche d’environ 20 minutes on arrive au parking du bas.

La suite du weekend, avec la sortie via ferrata, est dans l’article ci-dessous !

 

Robin

 

Partager cet article
Repost0