Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 juillet 2021 6 03 /07 /juillet /2021 23:51

Participants ACVR : Jean-Claude, Anaëlle, Romain et Manon

 

Participants à la découverte : Lætitia, Amandine et Alexis

 

Participant surprise : Gérard

 

3 membres du club avaient envie de faire découvrir l'activité à leur famille ou amie : Amandine sœur de Manon, Lætitia copine d'Anaëlle et Alexis cousin de Romain.

 

Nous serons également accompagnés de Gérard, jeune spéléo savoyard de 63 ans qui est de passage dans la région et avait contacté le club au cas où une sortie serait organisée ce week-end. Pas de pb, il est le bienvenu et en plus il est BE spéléo et instructeur canyon. Il pourra donc grandement aider à l'encadrement...

 

Vu la température actuelle, quoi de mieux que d'aller un peu barboter dans l'eau du Régaïe de Néoules... Et en plus, je leur ai réservé une petite surprise : une extension de l'exploration jusqu'au siphon 1 avec passage de la voûte mouillante en bateau pneumatique (enfin, si la condition physique et l'envie de nos petits nouveaux le permet).

 

Nous nous retrouvons à 10h sur le parking de la cavité.

 

10h45, nous entrons dans la cavité. Je laisse Anaëlle, Manon et Romain s'occuper de leur invités. Gérard et moi sommes là pour surveiller de loin (ou de plus près si besoin :) ) et pour faire des photos. Chacun d’entre eux prendra la tête du groupe à tour de rôle.

 

Romain part en tête. Le groupe progresse sans aucun pb, d'abord dans la zone étroite d'entrée, puis dans le franchissement du lac sans se mouiller, puis dans la galerie avec présence d'eau, puis l'escalade de 2m et enfin encore une zone étroite à la roche très agressive jusqu'à la salle de la bougie, notre 1ère étape.

 

Pendant que j'installe une corde pour faire l'escalade au retour, Gérard explique au groupe la formation des grottes et des concrétions.

3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules

 

 

 

 

 

On continue en direction du 2ème lac avec Anaëlle en tête du groupe avec pour objectif, la salle des carottes. Dommage, Anaëlle rate le passage pour monter à la salle et continue en direction de la salle du sable !!! Hop, hop, hop, c'est par là la salle des carottes...

3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules

 

 

 

Poursuite de l'exploration vers la salle des sables. Cette fois, pas vraiment de difficultés pour trouver son chemin.

3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules

 

 

 

 

Petit détour vers une toute petite salle en haut de la salle des sables avec présence d'un plancher stalagmitique et passage d'une étroiture sympathique.

3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules

 

 

 

 

De retour dans la salle des sables, nous reprenons quelques forces en grignotant quelques friandises avant de poursuivre vers la voûte mouillante.

 

Descente dans une étroiture qui donne dans la galerie des gours, toujours aussi magnifiques quand ils sont remplis d'eau, puis franchissement du 3ème lac et arrivée à la voûte mouillante où nous gonflons les 2 bateaux avec un gonfleur électrique.

3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules

 

 

 

 

Pour éviter de faire trop d'allers-retours, j'avais prévu 2 bateaux : l'un pouvant contenir 2 adultes et l'autre 1 adulte ou 2 enfants.

 

Gérard était en combinaison néoprène mais que la salopette. Il voulait passer la voûte dans l'eau mais sans le haut de la combi, il trouvait l'eau un peu fraîche.

 

Je pars pour la 1ère rotation avec Manon derrière moi et Anaëlle et Lætitia dans le 2ème bateau. Le passage se fait lentement car il faut éviter que les bateaux ne frottent trop contre la roche et en plus il faut se coucher dans les bateaux pour passer !!!

 

Je repars seul pour aller chercher la suite du groupe, mais au moment de me baisser pour passer la voûte, j'étais trop en avant du bateau et en voulant le recentrer pour éviter de toucher la roche, le bateau s'est retourné !!!! Moi qui adore l'eau et fraîche de surcroit j'ai étais gâté !!! Un peu la galère pour me maintenir au bateau afin de le ramener, du coup Manon est venu me donner un coup de main.

 

Alerté par mon plongeon, Gérard a finalement passé la voûte à la nage et a ramené les bateaux de l'autre côté puis et revenu à la nage. Du coup, 2 rotations ont été suffisantes.

 

Maintenant que j'étais bien mouillé et Gérard aussi, avance rapide jusqu'au siphon avec quelques autres franchissements de parties aquatiques et rencontre avec d'étranges gros tuyaux en PVC gris au milieu de la galerie. Ce sont des forages des maisons qui se trouvent au dessus de nous...

 

Voilà enfin le siphon 1. Là aussi, l'équipe remarque un tuyau PVC mais beaucoup plus petit et qui se trouve juste au niveau de la surface du siphon. J'explique à quoi sert ce tuyau qui en fait contient une sonde qui permet de mesurer la T°, la pression (donc le niveau d'eau) ainsi que la conductivité. Cette sonde, ainsi que d'autres placées à divers endroits de la galerie permettent de suivre l'évolution des crues lors des fortes précipitations.

3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules

 

 

 

 

Ne tardons pas trop, certains commencent à avoir un peu froid. Retour vers les bateaux. Cette fois, c'est Manon qui prend la direction des opérations et fait les 2 allers-retours. Gérard passe de nouveau dans l'eau et retourne directement à la salle des sables pour se sécher un peu pendant que nous dégonflons les bateaux et remettons tout dans les kits.

3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules

 

 

 

 

De retour à la salle des sables, nous retrouvons Gérard.

 

De nouveau une petite collation (fruits secs, barres de céréales et les célèbres popcorns d'Anaëlle) et nous prenons le chemin du retour.

 

Cette fois, passage par la partie basse de la galerie où nous allons encore joyeusement barboter dans la rivière. Pour le retour à la salle de la bougie, afin d'éviter de l'attente, nous ne passerons pas par l'escalade. Du coup, je passe en tête pour aller récupérer rapidement la corde que j'avais installée et poursuite vers la sortie.

 

Après franchissement du dernier lac, c'est Alexis qui prendre la tête du groupe et fait un sans faute en prenant la bonne galerie là où d'habitude tout le monde se trompe en allant tout droit. Il faut dire qu'à l'aller, Romain avait bien parlé de ce passage clé et Gérard, qui ne connaissant pas la cavité, avait également repéré la possibilité de se tromper. Alexis avait bien retenu la leçon... Bravo.

 

15h, nous retrouvons le soleil et la chaleur pour une photo de groupe.

 

TPST : 4h

3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules

 

 

Retour aux voitures pour se changer, se sécher et partager un repas et un bon moment de convivialité.

 

Lorsqu'il reviendra en septembre/octobre, Gérard nous a proposé de nous emmener à la grotte du 14 juillet avec des rappels vertigineux dans les calanques de cassis pour y accéder :) C'est noté...

 

 

Jean-Claude

3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
3 juillet  2021 - Sortie découverte - Régaïe de Néoules
Partager cet article
Repost0
26 juin 2021 6 26 /06 /juin /2021 22:26

Participants : Jean-Claude, Patricia, Anaëlle, Romain, Manon et Robin

 

Pour la sortie mensuelle du mois de juin, le plateau de Siou-Blanc étant inaccessible en voiture, nous avons choisi le Réseau Sabre près de Mazaugues.

 

Rendez-vous à 10h sur place, nous allons nous garer près du Caramy.

 

Après nous être préparés, nous remontons les gorges du Caramy jusqu'au barrage. Nous traversons le ruisseau et atteignons rapidement l'entrée de la galerie de mine. Il est 11h.

26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir

 

 

Anaëlle ayant déjà explorée cette cavité, je lui propose de passer devant pour nous montrer le chemin. C'est bon, nous arrivons devant la faille à descendre. Nous étudions rapidement la topo et je propose d'aller voir auparavant le départ de l'accès au méandre blanc ainsi que l'arrivée de l'aven Harcel Larbens.

 

Je n'ai pas prévu de corde pour cette exploration (enfin si, j'en ai quand même une en secours au cas où). Donc tout est prévu en escalade/désescalade.

 

On descend dans la faille, Anaëlle en tête qui nous montre le chemin (enfin, elle essaye, car au premier piège, elle ne prend pas le bon chemin mais il est vrai que ce n'était pas facile à retenir depuis 10 mois). Nous continuons la progression avec un long passage en oppo jusqu'à la salle du dôme. Un désescalade glissante nous permet d'atteindre la galerie Anglaise avec ses célèbres sculptures en terre glaise. 

26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir

 

 

 

 

Nous poursuivons par une désescalade un peu engagée. Personne ne bloque donc pas de corde, par contre, je reste en dessous pour assurer au cas où...

 

Nous continuons la progression en direction du siphon Sabre amont. Il y a peu d'eau, ce qui nous permet d'y accéder sans acrobatie !!! Nous faisons une petite pose repas devant ce siphon.

26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir

 

 

 

 

Demi-tour... Mais avant l'escalade, nous bifurquons à droite en direction du siphon intermédiaire avec encore quelques escalades à faire. Nous descendons jusqu'au niveau de l'eau mais pas de passage possible à sec.

26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir

 

 

 

Sur le retour, avant de retrouver la galerie principale, une galerie étroite part sur la droite. Anaëlle et Manon sont attirées par cette galerie et commencent à s'y engager puis reviennent vers moi pour me demander si elles peuvent y aller. Pourquoi pas, je n'y suis jamais allé, c'est l'occasion. C'est parti, tout le monde s'engage dans cette galerie. Au bout de cette galerie, Anaëlle et Manon entament une série d'escalades assez étroites. Nous les suivons et arrivons rapidement à la salle du Coléoptère. Jolie petite salle un peu concrétionnée. Quelques départs sont possibles. Anaëlle et Manon ne manquent pas d'aller les explorer parfois suivies par Romain et Robin. Pour ma part j’attends tranquillement dans la salle. Comme prévu par la topo, nos jeunes explorateurs reviennent rapidement...

26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir

 

 

 

De retour à la salle du Dôme, je propose à l'équipe l'exploration de la galerie Régence. Comme je le prévoyais, la réponse est affirmative. Ils sont tous très motivés :). J'avais déjà exploré une fois cette galerie étroite et boueuse qui ne me donnait pas plus envie que ça de refaire. Je les laisse donc explorer par eux même avec juste une consigne : ne pas tenter de franchir le sommet du puits car c'est très glissant. De retour, l'équipe me dit ne pas avoir trouvé le puits arrêtée par des étroitures. Bizarre, si je suis passé, Anaëlle et Manon auraient dû passer !!! Ils n'ont peut-être pas choisis les bonnes options...

 

Aller, demi-tour, direction la sortie. Mais un peu avant la remontée dans la faille, nous faisons un petit détour vers une désobstruction en cours que m'avait indiqué Robert, un spécialiste des lieux. Effectivement, nous arrivons rapidement dans un boyaux de sable avec du matériel pour creuser. Tout le monde est emballé par ce chantier en cours (surtout Romain et Robin) et nous sortons 8 barquettes de sable.

26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir

 

 

Retour vers la faille qui a posé quelques soucis à certain pour nous retrouver dans la galerie de mine.

26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir
26 juin 2021- Réseau Sabre - Méandre noir

 

 

 

 

Il est encore assez tôt. Je demande aux jeunes s'ils veulent aller faire un petit tour en direction du méandre blanc jusqu'au boyau incliné qui mène à la galerie Mercédès et au Loubens Aval. La réponse est bien évidement affirmative. Là aussi je teste Anaëlle et lui demande de guider l'équipe jusqu'au boyau et je leur dit que Patricia et moi les attendons dans la galerie de mine.

Lorsque tout le monde est parti, je m'engage discrètement dans la galerie pour voir où Anaëlle les conduit :). Arrivée à proximité du boyau, je n'entend personne. Anaëlle a évité les premiers pièges, mais comme soupçonné, elle n'a pas retrouvé le départ du boyau qui se trouve en dessous de plusieurs blocs et que l'on avait eu du mal à trouver l'année dernière. Du coup, ils ont continué dans le méandre blanc, galerie plutôt étroite et sans issue. C'est bien, ils ont découvert par eux même cette galerie.

 

J’éteins ma frontale en les attendant. Au bout d'un quart d'heure, j'entends du bruit et notamment "c'est par où la sortie?" Lol. Je reste discret et les laisse chercher. Ils finissent par s'engager dans la bonne direction. Je rallume ma frontale et leur demande s'ils ont trouvé le boyau. Heu, non !!! Je leur indique le passage et remonte rejoindre Patricia en les attendant.

 

Cette fois, c'est fini, direction la sortie. Oui mais encore une petite surprise. Je leur propose de prendre une galerie de mine différente de celle que l'on a pris à l'aller. Et au bout de 5 minutes, la galerie se termine par un mur mais il y a une ouverture sur la paroi gauche. Le groupe s'y engage et ohhhh surprise, la lumière du jour. Nous sommes en fait revenus au niveau de la grille d'entrée. Il est 15h30

 

Oufff, qu'il fait chaud !!! Nous nous déshabillons un peu et retournons aux véhicules pour prendre une collation plus sérieuse et passer un moment agréable tous ensemble.

 

 

Nos jeunes exploratrices et explorateurs sont enchantés de cette sortie. Il faut dire que passer 5h30 sous terre sans corde ce n'est pas courant dans le Var. En plus, ils ont eu la possibilité de prendre des initiatives et aussi de partir explorer seuls certaines galeries. Une excellente expérience... Et comme d'habitude une excellente journée passée ensemble :)

 

Jean-Claude

Partager cet article
Repost0
1 juin 2021 2 01 /06 /juin /2021 18:40

Le Revest-les-Eaux est un village du Var niché sur un promontoire situé au pied de la face ouest du Mont-Caume qui est le point culminant (801m) de l’aire toulonnaise.

 
En 1965, 4 jeunes grimpeurs – Jean-Louis Bonnin, Alain Mattéoli, Jean Ruyssen & Maurice Duchene - réussissent à franchir le surplomb de cette montagne invaincue jusque là. C’est une falaise de 100m de haut d’une difficulté extrême avec un devers impressionnant de plus de 30m. Cet exploit marquera pendant longtemps la communauté des alpinistes de la région.
 

Depuis 1993, l’accès aux falaises et la pratique de l’escalade sont interdits dans le cadre d’un arrêté pour la protection du biotope car un couple de rapaces niche dans les parois. C'est le site le plus méridional pour cette espèce protégée. Le travail fait par les défenseurs de l’environnement et les autorités est exemplaire. Il a ouvert la voie à une réelle prise en compte de l’environnement et tracé la route aux futures mesures de protections de différents sites du Var.

Notre manifestation est organisée pour fêter les 56 ans de la 1ere ascension du grand Surplomb. Un des "anciens", qui vit aujourd'hui au Népal, viendra y présenter le travail qu’il mène au pied de l’Everest avec son association ICE HIMALAYA en soutien aux jeunes générations locales… Ce sera aussi l'occasion de présenter les enjeux de préservation du biotope de l'aigle de Bonelli.

La manifestation aura lieu à la maison des COMONI au Revest les eaux.

Une exposition de photographies de paysages et scènes de vie au NEPAL sera installée du 14 au 19 Aout.

Une exposition sur l'aigle de Bonelli conçue par le CEN PACA complétera le dispositif.

Deux séances de conférences et films sont planifiées le vendredi 18 et le samedi 19 Juin.

Nous vous y attendons nombreux !

M@rcel

DU REVEST A L'EVEREST
DU REVEST A L'EVEREST
Partager cet article
Repost0
23 mai 2021 7 23 /05 /mai /2021 09:02

Participants : Anaëlle, Manon, Romain, Robin, Patricia, Jean-Claude, Marcel & Cathy


Pour cette première sortie post-confinement, c'est la cavité de Maramoye qui fut choisie.
Un classique du Var, mais une première fois pour Manon, Robin et moi (Romain) et la deuxième fois pour Anaëlle.
Après un premier point de RDV au Beausset, nous arrivons vers 9h45 au début du chemin forestier menant à Maramoye.
Jean-Claude et Patricia, déjà sur place, avaient fait chauffer le café et c'est donc dans la bonne humeur habituelle que nous nous équipons.


L'entrée de Maramoye est assez exceptionnelle, car il s'agit d'un gouffre d'environ 20 mètres de diamètre et 25 mètres de profondeur dans lequel la végétation est luxuriante.
Pour faciliter la descente, une potence est installée en fixe, ce qui permet de descendre d'une seule traite et sans que la corde ne frotte à la paroi.
Marcel commence par équiper la potence pour la descente dans le puits pendant que Jean-Claude nous présente son dernier gadget, un drone pour nous photographier lors de la descente.
Le positionnement dans le vide au bout de la potence s'accompagne d'un petit frisson. Mais la descente dans ce gouffre de verdure est vraiment magnifique.


Une fois tous regroupés dans le fond, nous pouvons admirer la végétation et notamment des fougères scolopendre.

09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye

Après quelques photos de groupe prises par le drone, Marcel continue l'équipement en s'engouffrant dans un petit trou que je n'avais même pas remarqué, trop occupé à contempler l'imposante entrée du réseau de l'ancien Maramoye dans la direction  opposée.
Je prends alors prend la suite de Marcel, suivi par Jean-Claude, Anaëlle, Robin, Manon et Patricia.


Malgré un premier passage un peu à l'étroit, nous arrivons dans une salle avec une descente sur un pan incliné se terminant par un puits. Nous descendons alors le puits pour arriver en haut d'un éboulis. Nous reviendrons à la vire du réseau supérieur plus tard.
Arrivés sur l'éboulis, Jean-Claude procède à une mesure d'oxygène avec un autre de ses gadgets. Il y a un peu plus de CO2 mais dans une proportion raisonnable. Patricia profite du temps mort de la mesure d'oxygène pour faire demi-tour et remonter retrouver Cathy à la surface. Celle-ci a prévu un atelier de révision de la manip de décrochage dans le puits d'entrée.


La descente de l'éboulis est sportive, car le sol est glissant, heureusement, il y a une main courante en fixe sur laquelle se tenir.
Nous passons à côté de la corde menant au réseau des excentriques et nous prenons la direction du réseau des 3 chatières juste pour le plaisir d'essayer la première. En bas de l'éboulis, un contrôle du CO2 indique 17,5% d'oxygène c'est encore acceptable. On continue sur une séance photo pour le passage de la première chatière. De l'autre côté, une mare de boue garde la seconde étroiture, nous décidons de ne pas la tenter, le bain de boue n'étant pas au programme du jour.
Le passage en rampant nous demande un peu d'effort physique et le manque d'oxygène se fait sentir, nous sommes un peu essoufflés. Nous faisons alors une petite pause avant de partir à l'assaut du réseau Est.

09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye

Après une approche par une galerie assez large, les parois se rapprochent et nous arrivons sur un premier puits de 7 mètres que Jean-Claude nous équipe. Manon et Robin prennent ensuite la tête et arrivent sur une petite escalade en amont du P6. Pendant que Marcel les rejoint pour installer une corde afin sécuriser l'escalade et la descente du puits, Anaëlle et Robin se faufilent directement dans une étroiture qui évite une partie de l'escalade et permet passer directement de l'autre côté.
Nous continuons la progression dans la galerie jusqu'à arriver sur un troisième puits. Cette fois, nous n'avons plus de corde pour continuer. Il faut donc faire demi-tour et retenir qu'il faudra plus de cordes la prochaine fois. Cela donne une bonne raison de revenir !

Marcel et moi fermons la marche. Marcel récupère les amarrages pendant que je range les cordes dans le kit. De retour à l'éboulis, nous le remontons tranquillement, car on est vite essoufflés.
 

Romain

09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye

Pendant ce temps, Jean-Claude a déjà commencé à équiper la vire du réseau supérieur.
Le vide est bien présent lors du passage de la vire au-dessus du P18. La progression dans ce réseau  est assez agréable, avec de belles concrétions et une chatière à passer en rampant.
Cette fois-ci nous irons jusqu'au bout du réseau, celui-ci se termine au pied d'un puits remontant. Nous entamons alors le retour. Manon se porte volontaire pour déséquiper, c'est la première fois pour elle. Je lui passe ma clé de 13 et Jean-Claude lui explique ce qu'elle doit faire. Il fera la remontée avec elle bien entendu. Le plan incliné de la première salle et ses nombreux rochers seront autant de pièges pour la corde lors de sa remontée. Mais après quelques allers-retours pour la décoincer, le matériel est rangé dans les kits et tout le monde se retrouve en haut vers 17h.


L'équipe de la journée peut alors retourner vers les voitures et se retrouver autour d'une collation bien méritée.

09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
09 mai 2021 - Maramoye
Partager cet article
Repost0
25 avril 2021 7 25 /04 /avril /2021 17:21

Participants : Anaëlle, Robin Eric, Cathy, Jean-Claude & Patricia

Aujourd’hui, dimanche 18 avril, RDV au sommet du Mont Caume vers 9h30 .

Après un croissant et un café, nous commençons à nous équiper. Petite marche d’approche avec une vue à tomber par terre, tout comme la dernière montée ! Jean-Claude équipe le premier puits et me propose de faire l’éclaireur. Je m’engage dans une courte étroiture qui ne mène nulle part, à priori. Nous décidons donc d’emprunter un autre chemin juste au-dessus, ce qui nous mène à un magnifique couloir de concrétions. Mais là aussi, c’est une impasse. Après quelques belles photos, nous faisons demi-tour et entamons la remontée. Nous ne sommes pas allés où nous avions prévu, mais toutes ces concrétions en valaient la peine. Cathy a déséquipé puis nous sommes revenus aux voitures pour manger.

Après un bon repas et une photo de groupe, nous commençons à ranger. Une chouette sortie qui nous a permis d’observer de beaux paysages aussi bien sous terre qu’à l’extérieur.

Anaëlle

18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
18 Avril 2021 - Trou des fées du Mont Caume
Partager cet article
Repost0
25 mars 2021 4 25 /03 /mars /2021 17:11
Nous sommes partis pour un weekend de spéléo !
 
Romain, Manon, Robin, Jean-Baptiste, Catherine et Marcel se donnent rendez-vous à 8h au club pour préparer le matériel. Chacun est masqué et plus détendu car le couvre-feu a été repoussé de 18 à 19h. Jean-Claude et Patricia nous rejoindront le samedi soir à La Limate et Éric le dimanche matin avec les croissants/pains au chocolat. ;-)
 
Au programme l’aven Tagada le samedi et l’aven du Muguet le dimanche. Autant dire que le thème du jour est à la plaquette et aux écrous ! Direction le Siou-Blanc sans oublier la traditionnelle pause à la boulangerie de Solliès-Toucas. Nous craquons d’ailleurs pour une magnifique tropézienne.
 
Arrivés à la Citerne Neuve, nous enfilons les combis pour nous rendre au Tagada. Nous ne tardons pas à trouver l’entrée. Jean-Baptiste équipe la cavité suivi de près par Marcel et Romain. Ce dernier prend le temps de noter l’équipement (quelque peu imprécis de la fiche topo) sur son portable. Pendant ce temps, Cathy, Manon et Robin observent quelques flocons et s’empressent de s’engager à leur tour. Une succession de petits puits après la salle des Prémices rendent l’équipement laborieux et les goujons rouillés ou qui tournent dans le vide n’aident pas ! Marcel termine l’équipement des trois derniers puits qui mènent à la salle des dents de la mer.
 
Nous prenons un peu de temps dans la salle pour prendre des forces et admirer les concrétions du plafond qui prennent vraiment la forme de dents massives en ivoire. Nous sommes dans la gueule de la bête ! Manon est nommée responsable photo de la sortie et ne lésine pas sur les clichés !
 
Nous amorçons la remontée alors que Marcel et Cathy déséquipent. Dehors, pas de trace de neige (au grand désaroi de JB) mais le temps reste froid. Nous regagnons vite les voitures pour rejoindre La Limate.
A notre arrivée, Jean-Claude et Patricia nous attendent au chaud dans leur camion. Et ils ont bien raison… Le soir tombe vite et la nuit s’annonce glaciale. Romain, Manon et Robin dormiront dans leur tente. Cathy et Marcel dans la salle de La Limate préalablement chauffée, JB dans le local à matériel. En dépit de la fraîcheur, nous restons dehors pour l’apéro et le repas. Il faut dire que l’ambiance est conviviale, grâce à la bière de Robin et au feu préparé pour le barbecue. Nous sommes tous tenus en haleine par le récit de JC et Patou sur le secours qui a eu lieu jeudi soir à la Sainte Baume et qui a mobilisé d’importants moyens. Nous finissons par rentrer dans la salle afin de manger le dessert – notamment la tropézienne que Manon et Robin semblent apprécier particulièrement au détriment de Patou qui menace de sévir !
 
Chacun va ensuite se coucher et se prépare pour la nuit qui s’annonce froide ! Demain : objectif Le Muguet ! ^^
Suite et fin juste après sous la prose de Manon !
Jean-Baptiste
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET

Nous nous levons de bon matin, 8h, après une froide nuit passée à la Limate. Tandis que les plus chanceux d’entre nous, qui ont dormis à l’intérieur, préparent le petit déjeuner, ceux qui ont dormi dehors rangent rapidement tentes et duvets. Certains ont eu des petits problèmes d’humidité durant la nuit et se sont retrouvés avec des stalactites au plafond de leur tente… Mais heureusement Eric, qui nous rejoint directement à la Limate, nous apporte un peu de réconforts avec des pains aux chocolats.

Nous préparons ensuite le matériel et après une séance de lancer de couteaux coachée par Marcel, nous partons tous gaiement vers le Muguet, quoique un peu inquiets quant à la légendaire étroiture d’entrée.  Encore un peu endormis, nous partons pour une petite demie-heure de marche vers l’entrée du trou, Jean-Claude en tête. Une fois arrivés, nous nous changeons rapidement tandis que Jean-Claude équipe l’entrée du trou et part en tête équiper le reste de la cavité. À sa suite, Marcel, Manon, Jean-Baptiste, Eric, Robin puis Romain pour fermer la marche. Cathy reste dehors avec Patricia, victime de l’étroiture, afin de nous attendre.

Nous descendons le premier puits pour aller jeter un coup d’œil à une première salle avec quelques concretions près du réseau du 2 mai. Puis repartons en sens inverse sur une vire en direction du salon des Merveilles, Jean-Claude et Jean-Baptiste en tête. C’est maintenant Jean-Baptiste qui équipe tandis que les deux photographes, Jean-Claude et Manon prennent quelques clichés de concretions d’aragonite. Nous descendons finalement dans une faille un peu étroite et arrivons à une lucarne donnant sur le sommet du salon des Merveilles. Stalactites et stalagmites se rejoignent au milieu de méduses et de draperies. Nous descendons enfin un dernier puits et allons admirer tout un pan de mur recouvert d’aragonite, et faire quelques photos macro. Après un léger casse-croûte, c’est le moment de la remontée. Romain déséquipe, Marcel et Jean-Baptiste restent à l’arrière afin de l’aider. Marcel fait un détour pour aller chercher l’étui de l’appareil photo qui avait choisi de partir à la découverte des entrailles du Muguet. Quand nous émergeons enfin, il est plus de 17h. Le temps que tout le monde ressorte, nous plions bagage et retournons aux voitures sur des airs de Boby Lapointe chanté par Marcel. Nous nous quittons sur une dernière part de gâteau et de tarte aux pommes, et partons rapidement chacun de notre côté histoire de rentrer avant le couvre-feu.

Encore un beau week-end spéléo !

 

Manon

20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
20 et 21 Mars 2021 - TAGADA & MUGUET
Partager cet article
Repost0
10 mars 2021 3 10 /03 /mars /2021 14:36

Merci à Mr Thierry ALBERTINI, maire de la Valette du Var pour sa confiance et le soutien de l'équipe municipale autour du projet d'étude et d'exploration de cette source qui garde encore aujourd'hui tant de secrets sur l'origine de ses eaux.

De nouvelles aventures en perspective...

08 Mars 2021 - Convention d'accès à la Maïre des eaux

Partager cet article
Repost0
28 février 2021 7 28 /02 /février /2021 17:42

Suite du cycle d’initiation « cru 2020-2021 » pour cette sortie du samedi 27 Février .

 

Au programme Manon, Romain, Jean-Baptiste, Robin, Patricia, Jean-Claude, Claire, Eric, Anaëlle, Cathy et Marcel .

 

Rdv est pris à 8h au club, masqués et ponctuels comme toujours !

 

Après le chargement du matériel et la traditionnelle pause ravitaillement et madeleines à Solliès-Toucas, direction les virages nous menant au Siou-Blanc et à notre découverte du jour : le Thipauganahe, du nom de ces découvreurs illustres !

 

Notre vétéran, Jean Baptiste, se lance dans l’équipement, sous l’œil si doux mais terriblement pointu de Cathy .

Nous restons sagement à la surface et nous nous équipons pendant ce temps. Avant de partir, un petit café et quelques viennoiserie ou sandwich (tiens, Scraty semble apprécier Anaëlle ou plutôt son sandwich :) )

 

Le temps presse pour respecter le couvre feu à la sortie et respecter les descentes par petits groupes prévus au préalable.

 

Manon, Eric, Marcel et Robin se lancent en premier et après quelques ajustements d’équipement les voilà descendus au travers du P.6, P.20 et du fameux P.86 de l’Aven.

 

Suivent valeureusement Romain, Patricia, Jean-Claude, Claire et Anaëlle vers le coup de onze heures trente.

 

Sur de belles cordes neuves, les puits filent à toute allure !


 

27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe

 

Au pied de cette grande salle de l’Appréhension une belle balade à la découverte des très belles concrétions qui ornent les parois. Massues, gours, fistuleuses, draperies, méduses…. Tout cela vaut les sensations parfois intenses de la descente ! Certain.e.s s’en souviendront .


 

27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe

La remontée s’amorce dans l’ordre de la descente après la petite pause sucrée salée bien nécessaire.

 

Plutôt rapidement, nous nous enchainons dans les puits. Anaëlle et Jean Claude, en fin de cortège, déséquipent le P86 équipé en double. Une belle occasion pour les novices de peaufiner leur technique de remontée plein vide. Pour le reste des puits, c'est Romain qui prend qui se charge, pour la première fois, du déséquipement de la suite sous la surveillance de Jean-Claude, pendant qu'Anaëlle et Cathy sortent les 2 gros kits du P86.

 

A noter une perte de matériel du coté de Marcel dont les lunettes fétiches ont fait le grand saut du haut du P.86 …

 

Aux alentours de 16h tout le monde est dehors, ce qui nous permet de remballer tranquillement le matériel et nous restaurer, avant de devoir malheureusement nous quitter et rejoindre nos pénates pour le désormais bien connu couvre feu de 18h.

 

Une très belle sortie dans la bonne humeur comme toujours, et des sensations partagées dans ce beau puits, des plus aguerris aux plus novices !

 

Souhaitons nous une nouvelle sortie très vite ;)

Clairette

27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe

Post-scriptum : Dimanche après-midi : Claire, Catherine et Marcel se retrouvent à Dardennes pour laver le matériel dans l'eau claire du Las avant réintégration au local du club.

27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
27 Février 2020 - Aven Thipauganahe
Partager cet article
Repost0
26 février 2021 5 26 /02 /février /2021 23:44

Il y a environ 1 mois, lors d'une sortie EDSC à La Ripelle, Anaëlle avait perdu sa Gopro dans la zone d'étroitures près de l'entrée naturelle.

Des recherches avaient été faites ce jour mais sans succès...

 

Personne n'étant retourné pour poursuivre les recherches, j'ai profité des vacances scolaires pour lui proposer d'y retourner avec un peu de matériel (endoscope, lampe torche...).

 

Par la même occasion, j'ai aussi proposé à Manon , nouvelle recrue du club et disponible en semaine, de se joindre à nous. Elle n'a que 3 sorties à son actif, c'est l'occasion de s'entraîner un peu.

 

C'est donc par une belle journée de février que nous partons à 4 (Anaëlle, Manon, Patricia et Jean-Claude) à la recherche de cette Gopro. Pour l'occasion, toute la famille d'Anaëlle nous a aussi accompagnée jusqu'à l'entrée. C'était l'occasion pour eux de voir leur fille en action. C'était vraiment très sympa.

 

Rdv à 13h au parking.

 

Bien que je me doute que la réponse sera positive, je demande quand même à Anaëlle si elle veut équiper. OUIIII.  Ok, donc je lui fais préparer le kit avec la corde de 45m, puis nous nous équipons et entamons la marche d'approche. Ouf, qu'il fait chaud !!!

 

14H, Anaëlle se lance dans l'équipement de l'entrée sous les yeux de son père, sa mère et son petit frère. C'est encore un peu hésitant avec quelques petites erreurs mais elle se débrouille pas mal. J'en profite aussi pour former un peu Manon en commentant l'équipement réalisé.

 

On enchaine avec la main courante et l'équipement du 2ème puits de 16m.

 

15h, nous voici dans la zone de recherche. On commence par fouiller de nouveau les différents trous qu'Anaëlle avait déjà explorer. On ne sait jamais. Aller, à tour de rôle, la tête en bas dans des trous de "chiotte" d'où on a du mal à s'extraire... On a aussi tenté avec l'endoscope mais la qualité n'est pas top. Difficile de rechercher avec... Dommage...

Par contre, on a retrouvé pas mal de piles...

 

La dernière fois qu'Anaëlle se rappelle avoir filmé et rangé dans sa poche la caméra, c'est au niveau du puits, juste avant l'étroiture (dans le sens traversée Puits des Loirs vers entrée naturelle). Du coup, peut-être que la caméra est tombée dans le puits !! Manon s'engage normalement par les pieds et trouve un petit trou au fond duquel on aperçoit une pile verte. Du coup, je m'engage tête la première à sa rencontre et on essaye d'agrandir le trou au couteau pour tenter de voir plus loin et récupérer aussi la pile. La vue s'est un peu dégagée mais malheureusement, impossible de passer la main. Tant pis. Par contre pour ressortir en marche AR j'ai bien galéré... Sacrée gravité !!! Anaëlle m'a un peu tiré par les bottes pour m'aider  :)

Manon poursuit et s'engage dans le puits. Je la suis avec Anaëlle. On scrute minutieusement le puits mais il y a plein de possibilité de chute... On descend quand jusqu'à la tête du puits de la bougie. J'ai bien une ptite corde dans mon kit qui est restée au dessus de l'étroiture mais le temps tourne et  l'heure du couvre feu approche. Du coup, on se contente du spot de la Scurion pour scruter le sol de la salle de la bougie. On observe pas mal de tâches noir mais difficile de vraiment voir ce que c'est. Tant pis, on remonte.

 

Pour la remontée, Anaëlle demande si elle peut déséquiper. Ok, pas de soucis.

 

17H20, sortie de la cavité. Aller il faut vite redescendre. 17h35, nous arrivons aux voitures. Manon se change rapidement et nous quitte car elle habite La Seyne. Le temps de tout ranger et de discuter avec la mère d'Anaëlle du rendez-vous pour la sortie du lendemain, nous partons à 17H50 et arrivons à la maison à 18H10...

 

La Gopro n'a malheureusement pas été retrouvée mais se fut une sortie bien sympa qui a permis à Anaëlle de poursuivre son apprentissage. Ça m'a aussi permis de parcourir pour la 1ère fois cette satanée étroiture en sens inverse. J'appréhendais un peu mais finalement ce fut plus facile que ce que je pensais...

 

A demain pour le Thipauganahé...

 

 

A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
A la recherche de la Gopro...
Partager cet article
Repost0
8 février 2021 1 08 /02 /février /2021 19:16

Participants : Romain, Manon, Robin, Jean-Baptiste, Jérôme, Patricia, Jean-Claude, Catherine, Marcel

Samedi : Rdv 8h00 au club pour préparer et charger le matériel dans les véhicules. Nous sommes fin prêts en quelques minutes et nous prenons la route. Nous retrouvons Jean-Claude (JC) et Patricia devant l'abri de la Cayre où nous passerons la nuit. JC allume le poêle. Nous déposons le matériel inutile pour la journée en falaise, les caisses-bouffe et nos couchages avant de rejoindre le lieu des exercices : les falaises du Gaudin. C'est l'endroit idéal pour s'entrainer à toutes sortes de manœuvres sur corde. Ça tombe bien : c'est exactement pour cela que nous sommes ici.

Nous équipons plusieurs voies truffées d'obstacles pour que chacun puisse se familiariser avec le passage de fractionnement à la descente comme à la remontée. La météo est de notre coté mais la température reste fraîche, surtout à l'ombre. Un petit vent glacé souffle même par endroits. Nous faisons une courte pause pour déjeuner et reprenons les exercices avec entrain. L'exercice physique nous réchauffe rapidement. En fin d'après-midi, pendant que Patricia et Cathy déséquipent les "grandes voies", les apprentis spéléologues se retrouvent autour d'un atelier conversion et passage de nœuds à l'issue duquel l'ouverture du bloqueur ventral n'a plus de secrets pour eux.

 

06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume

Le couvre-feu approche. Nous avons juste le temps d'aller jeter un œil à la glacière de Pivaut toute proche avant de rejoindre le gite.

La table est immense. Nous pouvons ainsi nous installer en respectant les gestes barrières et les distances réglementaires. Le poêle a bien ronflé toute la journée et il fait bon. Nous avons encore un peu de travail avant de passer à table : 20 mousquetons à graver et 400 mètres de cordes neuves à couper et à lover.

06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume

Dimanche : le réveil, mal réglé, n'a pas sonné. A 8h00, c'est Jean-Claude et Patricia qui sonnent le branle-bas de combat dans le refuge. Jérôme aussi a eu une panne d'oreiller. Il part à peine de Toulon. Nous déjeunons et rangeons nos affaires en l'attendant. 9h30: tout le monde est là. Nous prenons la route pour rallier l'Eau-Rélie. Après quelques minutes de marche nous retrouvons l'orifice presque du premier coup. Catherine nous quitte pour rejoindre la Cayre à pied. Nous équipons le puits d'entrée et commençons la visite. Une grenouille toute verte nous regarde passer à la base du 1er puits. Nous avançons par petit groupe jusqu'à la "salle rouge" qui marquera la fin de notre promenade dominicale. Jean-Baptiste pousse la curiosité jusqu'à la salle de l'ASSA passe et revient détrempé. Jérôme, qui n'a pas eu la chance de faire ses gammes la veille en falaise a quelques difficultés avec les fractionnements. C'est le métier qui rentre. Nous sommes tous ressortis à 14h30. Ça nous laisse le temps de retourner à l'abri de la Cayre pour manger tous ensemble et refaire le ménage que Catherine avait déjà réalisé en nous attendant.

Il est déjà l'heure de de nous séparer.

Au final, on a tous très envie de se retrouver très vite pour de nouvelles aventures.

A très bientôt,

M@rcel

06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
06 et 07 Février 2021 - WE à la Sainte Baume
Partager cet article
Repost0