Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mai 2024 3 22 /05 /mai /2024 14:54

Participants :

Gérard, Philippe, Marcel, Christophe, Luc, Eva et Mélanie

Matériel :

4 cordes de 40 m - 20 dégaines - 1 poulie double acier

Parcours broché inox tout le long

Sortie : 6h30

Les voyants météos sont au vert…..c’est parti pour la descente canyon du Trou de Jeannette à la Ciotat. Rendez-vous à 9h00 pétante sur le domaine de Sainte Fétouze  et départ à 9h15. Nous trouvons  rapidement la ruine du sculpteur suisse Walter Speany et suivons Gérard dans le lit du ruisseau. Quelques laisses d’eau plus tard,  nous nous retrouvons devant la Cascade Benjamin (C15), équipée en rive gauche (2broches) : elle donne sur une belle vasque en forme de marmite creusée dans le poudingue. Gérard et Luc s’occupent de mettre en place le débrayable et tout le monde descend avec le sourire. 

Nous sommes à présent au départ de la Cascade Angélique (C50). Une broche permet de mettre en place une courte main courante jusqu’aux amarrages du premier rappel de 25m, partiellement en fil d’araignée. Un palier confortable avec relais (2 broches) au point de jonction de la descente par l’ancienne ferrata du trou de Jeannette et un nouveau rappel de 25m conduit à hauteur d’une petite niche creusée dans le rocher. Suite sur une étroite corniche taillée dans le rocher et mini descente en rappel pour se rapprocher de la mer.

Nous partons pour la traversée de la Maison des Falaises, une randonnée le long du littoral, insolite. Nous longerons les banquettes littorales sur 200m en direction de l’anse du Cannier. Nombreuses broches pour équiper des mains courantes et permettre d’être en sécurité. Gérard et Marcel choisissent d’équiper en main courantes fixes. Luc et Christophe alterneront pour déséquiper et faire passer les cordes devant. 2 passages exposés notamment à la cascade des Pirates nécessiteront une attention plus sérieuse.

Puis, nous franchissons la tyrolienne sur câble, avec notre poulie adaptée au fond de la crique de Ferrand, en écoutant l’incroyable rugissement du Trou Souffleur !

Parvenue sur la rive opposée, nous faisons un dernier rappel de 4m et remontons, à l’aide de mains courantes fixes, sur les bancs de poudingue et de grès jusqu’à un très large palier. Dernier efforts dans la remontée du couloir avec une fenêtre pittoreque sous un surplomb spectaculaire et c’est déjà la fin de notre aventure !

Bravo à tous et en particulier à Eva qui s’est débrouillée comme une chef !

 

Mélanie/Gérard

10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
10 Mai 2024, Trou de la Jeannette
Partager cet article
Repost0
14 avril 2024 7 14 /04 /avril /2024 23:50

Participants: Gérard, Christophe, Anaëlle, Mélanie, Laurent, Robin, Anna (moi)

 

10h du matin. Nous arrivons sur le parking du sémaphore, tout frais pimpants d'avoir pu dormir une heure de plus, mais quelque peu inquiets de la chaleur que prévoyait la météo. Notre ami Gérard, encadrant du groupe tout droit venu de Haute-Savoie, pense que nous aurions dû venir une heure plus tôt et se met donc à nous presser le pas afin d'éviter le plus possible que soyons les saucisses du barbecue que serait le flanc de la falaise surplombant la grotte du pendule. Certains se sont tout de même équipés avant puis nous nous sommes mis à la recherche de la grotte.
Une fois franchies les broussailles et les plantes piquantes typiques de la faune du sud (j'ai remercié le ciel d'avoir mis ma combinaison avant), nous arrivâmes devant une vue magnifique sur la mer. Et là, une question d'importance capitale se posa.

 

Dans quelle direction devons-nous donc aller?

Grotte du Pendule - 14 Avril 2024
Grotte du Pendule - 14 Avril 2024Grotte du Pendule - 14 Avril 2024Grotte du Pendule - 14 Avril 2024

La réponse ne fut pas apportée par Gérard, notre sage doyen à l'expérience confirmée et la moustache fournie. Elle le fut par Anaëlle notre jeune gazelle qui, du haut de ses 18 ans, nous met tous à terre avec son niveau de spéléo, excepté Gérard bien sûr.
Nous nous avançâmes donc vers les broches qu'elle découvrit et ceux qui n'étaient pas encore équipés s'y mirent aussitôt. Nous avons presque tous eu l'excellente idée de nous mettre en short et en t-shirt sous nos combinaisons.
Il fût décidé que ce serait Anaëlle qui équiperait suivi de Robin qui équiperait en double, sous la supervision de Gérard. Elle équipa donc avec deux cordes de 50m. L'équipement consistait en deux fractionnements, une petite main courante et deux autres fractionnements (je ne suis pas sûre du nombre de fractionnements... Si vous voulez des détails, demandez à ceux qui ont équipés, pas à celle qui fait une sortie chaque année bissextile).


Mélanie et Christophe avaient pas mal d'appréhension, surtout notre Mélanie qui a un vertige maladif. Je lui demandais donc quel genre de masochisme elle possédait pour aller descendre sur une corde au bord d'une falaise considérée comme l'une des plus grandes d'Europe au-dessus de la mer et elle me répondit: "Dans la vie, il est important de dépasser ses peurs et des limites". La descente se passa bien pour tout le monde, malgré le dernier fractio qui n'était pas de tout repos: en effet il se trouvait juste au-dessus du vide sans paroi sur laquelle s'appuyer, mais Gérard eut l'excellente idée de mettre une sangle afin de pouvoir mettre un pied dedans et passer ce fractio sans difficulté. Mélanie nous prouva définitivement ses paroles en se débrouillant extrêmement bien malgré son vertige et me fis regretter de l'avoir traitée de masochiste. Elle s'en est sortie avec brio. En gros, elle m'a mis un énorme "cheh" dans la tronche. C'est mérité.


Une fois tous arrivés à l'entrée de la grotte, sous les photos de la GoPro finement installée sur le casque de Laurent, nous l'avons visitée en constatant les diverses étroitures et la quantité incroyable de poussière. Il se trouvait également, après un passage étroit, une petite faille d'où nous pouvions apercevoir la mer. Je ne fis pas la grotte en entier car étant prise de fatigue, je souhaitais garder des forces pour la remontée qui promettait d'être longue et brûlante. Je fus donc la première à repartir.
 

entréee grotte

Grotte du Pendule - 14 Avril 2024
Grotte du Pendule - 14 Avril 2024Grotte du Pendule - 14 Avril 2024Grotte du Pendule - 14 Avril 2024
Grotte du Pendule - 14 Avril 2024Grotte du Pendule - 14 Avril 2024
Grotte du Pendule - 14 Avril 2024Grotte du Pendule - 14 Avril 2024Grotte du Pendule - 14 Avril 2024


Au moment de quitter la grotte, Gérard me montra comment faire un demi cabestan dans ma longe courte afin d'éviter l'effet de pendule, qui serait certainement arrivé à cause du départ décalé de l'entrée de la grotte par rapport à la corde. Je pus constater que plus haut, la corde frottait malheureusement contre la roche et je fis de mon mieux pour rester assez loin de la paroi afin d'éviter ce frottement gênant.
Une fois en haut, j'ai été rejointe peu après par Gérard qui m'a signifié qu'il a réglé ce problème de corde qui frotte (il me semble qu'il a rajouté une fractio). Nous bavardâmes donc un long moment car nous ne voyions pas nos camarades arriver.  Notre Gégé de Haute-Savoie décida donc de m'apprendre la chanson qu'il chantonnait depuis le début de la sortie, une chanson bien de chez lui se nommant "le vieux chalet".
L'attente se faisait tout de même longue... Je commençais à râler dans ma tête envers mes camarades qui ne revenaient pas et à avoir peur pour ma peau aussi colorée que l'Islande en plein mois d'hiver. En effet, l'ombre commençait à manquer et le soleil à me cuire...
Une fois revenus, Mélanie nous a expliqué que la longueur de notre attente a été due au fait qu'ayant accompli tout ce chemin, elle voulait faire toute la grotte dans le moindre détail, suivi de près par Laurent et son appareil photo.

Grotte du Pendule - 14 Avril 2024
Grotte du Pendule - 14 Avril 2024Grotte du Pendule - 14 Avril 2024Grotte du Pendule - 14 Avril 2024
Grotte du Pendule - 14 Avril 2024Grotte du Pendule - 14 Avril 2024

C'est une raison parfaitement légitime et compréhensible : quitte à s'infliger le mal du vertige, à ce stade, il est plus malin de visiter la grotte dans son entièreté. En revanche, j'ai réellement cramé.
Après que Gérard et moi ayons chanté à tout le monde "le vieux chalet", nous dirigeâmes vers les voitures afin de faire un petit apéro et nous remerciâmes chaleureusement Christophe pour sa délicieuse pizza faite entièrement maison (y compris la pâte) et Anaëlle pour son petit paquet de bonbons coca, paquet que Robin a rapporté chez lui "sans le faire exprès" selon ses dires. Je ne peux m'empêcher d'émettre quelques doutes sur la véracité de ses paroles.
Enfin bref, ce dernier but trois bières, mais c'est moi qui me retrouvait avec un magnifique teint couleur rouge vif qui rendrait même jaloux Jean Marie Bigard.
Et c'est sur cette note colorée que s'acheva cette sortie spéléo à la grotte du pendule.

 

Partager cet article
Repost0
14 avril 2024 7 14 /04 /avril /2024 23:08

Participants : Jean-Claude, Patricia, Cyril, Mélanie

Participants découverte : Julia (8 ans), Héloïse (10 ans) et Liliane

 

 

 

Cyril et Mélanie se sont inscrits au club il y a une quinzaine d'années et se sont arrêtés lorsqu'ils ont eu leur 1ère fille, mais nous sommes toujours restés en contact.

 

Après quelques sorties en cavité horizontales, ils souhaitaient tester une cavité verticale avec les filles. Vu l'aisance des filles, je leur avais dit que j'étais partant pour tester...

 

Initialement, j'avais prévu l'aven Marcel Loubens qui est relativement facile car composé de 2 verticales sans fractionnement. Le pb, c'est qu'il y a quelques semaines, un message a été diffusé pour informer qu'une équipe de spéléos du club du Beausset avait remarqué la présence de blocs qui s'étaient détachés du plafond dans le puits d'entrée!!!

 

N'ayant pas eu d'autres infos plus récentes d'une autre équipe, j'ai préféré éviter cette cavité.

 

Je leur propose donc Maramoye. La cavité est plus complexe mais bon, on n'est pas nombreux et au pire on ne fera que le 1er puits...  Ils ont également proposés la sortie à une amie, une jeune américaine de 22 ans.

 

 

Afin d'éviter de passer trop de temps sous terre et de se refroidir en faisant une pause, on a préféré éviter de manger sous terre. Donc rdv au départ de la piste à 10H30. Il y a 6 voitures qui sont déjà garées ici...

 

On charge tout les sacs dans le fourgon et direction le petit parking à côté de l'aven. Et là aussi, 2 véhicules sont garés ☹. Mince, on n'est pas seul. Ça va être plus technique car il va falloir équiper en double. C'est une équipe du CAF Marseille. Ils sont 7 et prévoient de faire le réseau des 3 chatières, le réseau des excentriques et le réseau supérieur...

 

On s'équipe simplement avec le baudrier afin de faire les démonstrations des techniques de progression sur corde.

Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)

 

 

 

Une fois familiarisé avec les techniques, on passe rapidement au repas.

 

 

13h30, nous sommes prêts.

 

1ère surprise, la potence est déjà équipée en double avec une corde standard et une corde d'intervention verte de 5mm diamètre !!!

 

Je rajoute donc 2 cordes !!! Patricia descend en premier afin d'assurer la descente de nos débutantes. L'accès au grand puits est un peu hésitant et la descente un peu lente, mais tout se passe très bien 😁.

Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)

 

 

 

 

 

 

14h15 : nous sommes tous au fond de ce magnifique puits peuplé de fougères Scolopendre et de lierre.

Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)

 

 

 

 

 

 

Afin de ne pas perdre de temps, je pars de suite équiper la boîte aux lettres. Cyril utilise la corde de l'autre groupe afin de rester au niveau de la déviation pour aider à son franchissement. Les premiers pas sous terre sont un peu hésitant mais aucun problème 😁.

Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)

 

 

 

 

 

Je poursuis l'équipement et l'équipe avance tranquillement. Dans la descente vers le puits de l'Ours, les amarrages sont très haut. Du coup, j'équipe de façon à ce que les petites puissent se longer en gardant les pieds au sol😂. Mais ça consomme beaucoup de corde et j'arrive tout juste au puits de l'Ours. Oufff....

Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)

 

 

 

 

 

 

En arrivant au sommet du puits de l'Ours, l'autre équipe est en train de remonter. Une partie part dans le réseau supérieur et l'autre partie sort. Du coup, ça entraîne un peu d'attente et de gêne... Pendant ce temps, j'équipe la vire.

 

Une fois que l'autre équipe est passée, nous poursuivons la progression. J'aide Julia et Héloïse à franchir la vire. Mais les petites commencent à en avoir mare et il est 16H.

Maramoye (Sortie découverte)

 

 

 

 

 

Du coup, on décide de faire demi-tour. J'appréhendais un peu la remontée sur corde à la sortie de la vire car ce passage pose souvent des problèmes et c'est la toute première fois que les 2 petites utilisent les bloqueurs... Mais à ma grande surprise, avec Cyril qui tend la corde par dessous, ça se passe super bien. Waouh...

 

Je déséquipe la vire et repasse en tête du groupe pour assurer l'encadrement. Patricia prend la relève pour le déséquipement.

 

A ma grande surprise, la remontée se passe très bien, voire même mieux que la descente...

Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)

 

 

 

 

 

 

17h15 : nous sommes au pieds du puits de la boîte aux lettres. Afin de fluidifier le passage, j'ai enlevé la déviation et je me sert de ma chaussure pour protéger la corde 😁.

Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)

 

 

 

 

En attendant que tout le monde sorte, Mélanie part avec Liliane et ses 2 filles faire une visite du vieux Maramoye.

 

 

Voici maintenant le plat de résistance. Jusqu'à présent, on n'a remonté que de petits ressauts contre paroi et des plans inclinés. Maintenant c'est 25m de vertical sans pause...

 

Puisque c'est équipé en double, on va remonter 2 par 2.

 

1er binôme : Jean-Claude et Julia. Si problème, j'ai une corde. Je l'attacherai à moi et la remonterai comme un kit 😂. Mais que nenni !!! La petite effrontée remonte à la même vitesse que moi et ne fait aucune pause. Du coup, pour ne pas perdre la face, je ne fais pas de pause non plus 😂. Waouh, fait chaud😅😅.

 

2ème binôme : Cyril et Héloïse.

3ème binôme : Mélanie et Liliane

 

Là aussi, aucun problème pour remonter 😊. Super...

 

Patricia ferme la marche.

Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)
Maramoye (Sortie découverte)

 

 

 

 

Nous voilà de retour au fourgon où on se change rapidement et on range tout le matériel. Il est 19h.

 

C'est maintenant le moment de l'habituel moment de convivialité devant un apéro, mais Mélanie nous dit : "Vu l'heure, si on mangeait? Au moins, ça sera fait".  Judicieuse remarque.

 

Du coup, on sort la table et les chaises et on mange les restes du midi (comme d'habitude y en avait pour 2 repas😂).

Maramoye (Sortie découverte)

 

 

 

 

On lève le camp à 20h. Une excellente journée avec une découverte des techniques de progression sur corde qui s'est vraiment très bien passée 😊. A renouveler...

 

 

Jean-Claude

Partager cet article
Repost0
6 avril 2024 6 06 /04 /avril /2024 22:58

Participants ACVR : Marcel, Patricia, Jean-Claude

 

 

L'AG de la région Sud s'est déroulée le samedi 6 avril à Aubagne à partir de 14h30.

 

Pour la 1ère partie de l'AG (jusqu'à l'élection du nouveau CA),  Patricia et moi étions 2 des 6 Grands Électeurs du département du Var. Nous avions également chacun, 1 pouvoir. On représentait donc 4 GE du VAR

 

 

Voici les nouveaux élus de notre région :

Bureau :

  • Président : Jean-Marc GARCIA (13)
  • Trésorier : Yves MARANG (06)
    Trésorier adjoint : Jean-Claude PASCOUET (83)
  • Secrétaire : Denis LATY (83)
  • Secrétaire Adjointe : Nathalie LOZA (06)

 

 

Conseil D’Administration :

Eric MADELAINE (06), Catherine BABY (06), Michel ISNARD (06), Annie LEGARÇON (13), Raymond LEGARÇON (13), Pierre PETROSINO (13), Sidonie CHEVRIER (13), Tanguy CARLOZ (13), Chantal BALSSA (83), Marcel PAUL (83), Patricia PASCOUET (83), Dominique FRANK (84), Harry LANKESTER 84), Philippe FLEURY (84), .

 

 

Le Var est bien représenté avec 2 membres au bureau et 3 au CA, soit 5 sur les 19 membres élus.

 

 

Jean-Claude

Partager cet article
Repost0
22 mars 2024 5 22 /03 /mars /2024 00:24

Suite au 1er colloque "Désob" qui s'est tenu en mars 2019 à Azé dans le haut Mâconnais, Hervé TAINTON s'est mis en tête l'idée folle d'en organiser un autre dans le Var...

 

Les années COVID sont passées par là, mais l'idée est toujours présente dans sa tête. A force de ténacité, il a réussi à convaincre le CA de la région spéléo SUD de l'organiser.

 

Le principal problème pour organiser un tel évènement, c'est de trouver une infrastructure permettant d'accueillir environ 200 personnes pour dormir, manger et réaliser les conférences pendant 3 jours et à un prix raisonnable. Autant dire que dans la région c'est mission quasi impossible car tout est hors de prix.

 

Mais c'est sans compter avec le carnet d'adresse, le relationnel et la ténacité d'Hervé. Il finit par dénicher le CCAS de Signes, une colonie de vacances du CE d'EDF.

 

Début 2023, lancement des hostilités. Pour mener un tel projet, il faut constituer une équipe et là aussi Hervé est très fort pour trouver les bonnes personnes 😉. En janvier il m'appelle pour me présenter le projet et me demande si je veux bien gérer la partie administrative. Je n'étais pas très chaud pour récupérer une telle charge de travail, mais comment dire non à un ami...

 

L'équipe d'organisation créée est la suivante :

  • Hervé TAINTON : maître d'orchestre
  • Annie LEGARÇON : présidente CSR SUD et gestion des repas
  • Raymond LEGARÇON : trésorier
  • J.C. PASCOUET : secrétaire
  • Denis LATY : président CDS83 en 2023
  • Yannick DECKER : directeur administratif FFS
  • Lionel BARRIQUAND : Organisateur du 1er colloque
  • Christophe DUVERNEUIL : CDS06
  • Évelyne CRÉGUT : Paléonthologue

 

 

A raison d'une réunion par mois en visioconférence, il faut tout mettre en place : création d'un logo, établissement du budget, demandes de subvention, appels à publication, relecture des publications, mise en page des actes, etc, etc, etc, etc... Mais aussi 3 visites du site du CCAS de Signes.

 

Les débuts sont un peu laborieux et nous prenons pas mal de retard notamment pour l'appel à publications. On avait d'ailleurs prévu une deadline à fin septembre et on a finalement accepté des publications jusqu'à fin janvier !!! L'équipe s'est un peu étoffée notamment pour la relecture des publication et aussi pour l'énorme travail de mise en page réalisé par J.J. VEUX.

 

A partir de début janvier, tout s'accélère car la date approche à vitesse grand V et des pb d'organisation surgissent. Récupérer les présentations PowerPoint ou les films pour les conférences n'a pas été une mince affaire non plus. Certains conférenciers sont rompus à ce genre d'exercice mais ce n'est pas du tout le cas de certains "désobeurs"... Il a fallu les aider, voir réaliser les PowerPoint à leur place...

 

Pour ma part, la charge de travail sur les 2 derniers mois s'est établi à plusieurs heures par jour et voir même empiéter sur mes heures de travail pro sur les 2 dernières semaines !!!

 

Mais le jour J tout est fin prêt.

 

Normalement, nous devions récupérer les clés du site CCAS de Signes le vendredi matin, mais Hervé a réussi à les récupérer mercredi. Ainsi, dès mercredi, des navettes se sont succédées le mercredi et le jeudi pour apporter tout le matériel : 210 exemplaires des actes, les 2 barnums du CDOS, 1 palette de pinard, toute la nourriture non réfrigérée, etc...


 

Patricia et moi arrivons sur site le jeudi à 18h avec la voiture et le camping-car remplis (notamment toutes les boissons autres que le vin et la bière et du matériel) !!!

 

Hervé qui est sur place nous aide à décharger puis rentre chez lui.

 

Je commence à faire le tour du site avec Patou car elle n'y est jamais venu et va se retrouver à l'accueil dès le lendemain. On en profite pour ouvrir tous les locaux, vérifier l'état de propreté, allumer les chauffages et vérifier la présence d'eau chaude. Dans les bâtiments, c'est à peu près propre, par contre les sanitaires du camping qui n'ont pas été utilisés depuis l'été dernier sont dans un salle état. Du boulot en plus à prévoir le lendemain...

 

Au niveau des cuisines, on démarre aussi tous les frigos car les denrées réfrigérées arrivent le lendemain matin. On met également au frais toutes les boissons et on prépare une centaine de sacs avec les actes, le programme des conférences, les plans du site et des bâtiments, un petit sachet de lavande et un autre de nougats de la région.

Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

 

 

Vers 23h, alors qu'on s'apprête à aller se coucher, une voiture se gare !!! Ce sont les 2 premiers participants qui arrivent de la région de Chablis !!! Du coup, on discute un moment et on gère les 2 inscriptions. Ils avaient prévu le camping, mais vu l'heure, on leur propose une chambre 😁.

 

Du coup dodo à minuit.

Colloque Désob à Signes

 

 

VENDREDI

 

Réveil à 8h pour nous. Petit déjeuner et ensuite on poursuit la mise en place et les préparatifs en attendant les autres bénévole, notamment pour installer les 2 barnums afin d'ouvrir l'accueil le plus rapidement possible qui sera tenu par Patricia, Chantal et Denis.

Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

En fin de matinée, Annie et Raymond arrivent avec la fourgonnette frigorifique et tous le reste de la nourriture. On décharge et on rempli les frigos.

Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

 

 

Les premiers exposants arrivent et s'installent.

 

L’accueil tourne à plein régime.

Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

Vers 15h, nous prenons le repas de midi. Au menu, spaghettis bolognaises préparés par Annie pour les bénévoles.

Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

 

 

 

Mais pas le temps de flâner. Les congressistes et les exposants affluent. Il reste encore beaucoup de mise en place à effectuer pour installer les expos photos, organiser les réfectoires pour le repas du soir et l'apéro des officiels, préparer le buffet du soir, etc...

 

18h : les officiels arrivent. Hervé les accueille et leur fait faire le tour des stands et de l'expo photo.

Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

 

Discours des officiels, photo de groupe et l'apéro offert par la maire de Signes.

Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

 

Le soir, place au repas avec un buffet offert par le CSR SUD et préparé par Annie et son équipe.

Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

 

SAMEDI

 

L'équipe restauration d'Annie est à pied d’œuvre dès 7h pour préparer les petits-déjeuners : café, chocolat au lait, thé, jus d'orange, viennoiseries, pain, beurre, confiture, jambon, fromage, yaourt.

 

9h, comme prévu, ouverture du colloque par Hervé et Yves CONTET secrétaire générale de la FFS puis avec un 1er invité d'honneur en la personne de Paul COURBON célèbre spéléologue, hydrogéologue, et topographe de la région.

Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

 

 

Ensuite, les conférences s'enchaînent jusqu'à 12h30. Lionel BARRIQUAND gère les conférences et veille au timing, Grégory CASTAUD est au commande de l'ordinateur pour les projections et Daniel PENEZ gère l'audio.

 

Près de 140 personnes assistent attentivement aux conférences toutes plus intéressantes les unes que les autres.

 

Pause vers 10h30 avec café, jus d'orange, thé, viennoiseries et petits gâteaux offerts. Et reprise jusqu'à 12h30.

Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

 

 

Au menu du repas de midi, paella préparée par Daniel CANTON, fromage, salade verte et salade de fruit.

Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

 

 

 

Les conférences reprennent à 14h.

 

Pierre GOUPIL ne sachant pas utiliser le logiciel PowerPoint, je lui ai fait le fichier sur le pompage de l'aven du Mourret et les problèmes de cavitation. Du coup, c'est aussi moi qui a fait la présentation alors que je n'ai jamais mis les pieds dans cet aven 😂.

 

Pierre avait un 2 sujet : le réseau Régay de Néoules, Baume de Néoules, St Thomé. C'est Denis LATY qui s'est chargé du fichier et aussi de la présentation.

 

 

Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

 

16h30, nouvelle pause avec café, jus d'orange, thé et petits gâteaux offerts.

 

 

 

 

A la reprise, intervention du 2ème invité d'honneur en la personne d'Henry CADARS petit-fils de Norbert CASTERET, l'un des pères de la spéléologie. Il nous a conté les merveilleuses expériences que lui a fait vivre son célèbre grand-père.

Colloque Désob à Signes

 

 

Les conférences se poursuivent jusqu'à 19h avec notamment un sujet sur la prospection depuis le canapé avec le LIDAR HD présenté par Romain (ACVR), Guillaume et Robert.

Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

 

 

Préparation de 50 litres de "Marquisette", tirage de la tombola par Alexandra,  la fille du directeur administratif de la FFS, et apéritif offert par le CSR SUD.

Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

 

20h : le grand repas du soir avec 140 participants. Au menu, Saumon fumé et rillettes de thon sur une feuille d'endive, sauté de veau avec gratin dauphinois, salade, fromage et tarte aux pommes.

 

Un grand moment de convivialité et de discussions entre spéléos de toutes régions. Vraiment une superbe soirée 😊.

Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

 

 

 

DIMANCHE

 

Après le petit-déjeuner, reprise à 9H avec les 3 dernières conférences.

 

10H, petite pause avec café, thé, jus d'orange, viennoiserie, biscuits, etc...

 

Reprise à 10H20 avec 2 tables rondes très intéressantes :

  • Comment ouvrir et fermer une cavité en toute légalité (J.P. GRANDCOLAS)
  • Techniques & Matériels de désobstruction (H. TAINTON)
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes
Colloque Désob à Signes

 

 

 

 

13h : c'est enfin l'heure du repas avec un grand buffet froid :

  • Divers salades,
  • Charcuterie,
  • Poulet rôti,
  • Rôti de porc,
  • Fromage,
  • Tartes aux pommes,
  • Babas au rhum,
  • Fruits.

Et voilà, c'est la fin du colloque (enfin, pas pour les organisateurs...).

 

Certains participants restent sur place quelques jours, d'autres vont faire un peu de spéléo dans les cavités équipées et d'autres rentrent directement chez eux.

 

 

Pour les organisateurs, il faut maintenant ranger et nettoyer le site (cuisine, frigo, 25 chambres, sanitaires, camping, ...) . Un sacré boulot...

 

 

Dimanche soir, repas sur place avec les restes des repas du colloque 😀.

 

 

 

Annie, Raymond, Hervé, Patricia et moi restons jusqu'au lundi matin pour l'état des lieux.

 

 

 

Le colloque en quelques chiffres :

  • 190 participants, y compris les bénévoles, dont quelques étrangers (Italie, Suisse et Belgique),
  • 62 nuitées en chambre et 77 en camping,
  • 133 petits déjeuners,
  • 420 repas, dont 140 le samedi soir,
  • 24 conférences,
  • 2 tables rondes,
  • Une dizaine d'exposants,
  • 4 cavités équipées.

 

 

En conclusion, ce colloque a été une grande réussite que tous les participants ont fortement appréciés. Nous avons d'ailleurs reçu de nombreux mails de félicitation.

 

La fédération a décidé de pérenniser cette manifestation tous les 2 ans. Donc, prochain colloque désob en 2026 dans le Doubs.

 

 

 

Jean-Claude

Partager cet article
Repost0
16 mars 2024 6 16 /03 /mars /2024 23:56

 

 

20 participants ont répondu à l'appel pour ce 1er exercice secours de l'année. Pour l'ACVR, Jean-Claude, Patricia, Romain et Luc sont présents.

 

Au programme de cette session, révision ou apprentissage des techniques de base utilisées en secours spéléo.

 

 

Pour commencer, petit briefing au fond du grand puits d'entré par Moglouch.

Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye

 

 

 

Pour la matinée, nous nous séparons en 2 groupes : 1 groupe dans le vieux Maramoye et l'autre au niveau de la boite aux lettres.

 

A la boite aux lettre, mise en oeuvre du palan avec passage de noeud.

Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye

 

 

13h : retour en surface pour la pause repas au soleil. Alain MATTEOLI, ancien CT du SSF83, est présent pour partager ce moment avec nous. Ça fait plaisir de le revoir 😊.

Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye

 

 

 

Pour l'après-midi, il n'y a plus qu'un seul groupe. Mise en œuvre des ateliers nécessaires au transport de la civière : départ du fond, montée vers le plafond, déplacement horizontal vers la vire, puis redescente dans l'éboulis. 2ème parcours en sens inverse. Contre-poids, palan, frein de charge et tyrolienne ont été mis en œuvre.

Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye

 

 

 

17h30 : retour en surface, rangement du matériel et débriefing.

 

Et bien sûr pour terminer, petit apéro convivial.

Exercice secours Maramoye
Exercice secours Maramoye

 

 

 

Une excellente journée et une bonne séance d'apprentissage et de révisions.

 

 

Jean-Claude

Partager cet article
Repost0
10 mars 2024 7 10 /03 /mars /2024 23:52

En juin 2023, une info est passée sur la liste spéléo pour informer que les visites des galeries blanches et super blanches de Malaval reprennent. Le lendemain, je dépose une candidature pour le club. Angélique, la responsable, m'informe qu'il y a des places pour mars 2024 ou octobre 2024. Je tente ma chance en demandant 2 groupes car c'est seulement pour 8 personnes et ça fait très peu pour le club. Je n'y croyait pas vraiment mais qui ne tente rien n'a rien. Et finalement, les 2 groupes sont validés : 1 en mars et 1 en octobre. Dommage, on ne sera pas tous ensemble...

 

Après plusieurs changements dans la composition du groupe et un abandon pour cause médicale, on n'est finalement que 7 :

  • Jean-Claude,
  • Patricia,
  • Marcel,
  • Cathy,
  • Jean-Baptiste,
  • Christophe,
  • Hervé (club de Sanary).

 

Au fur et à mesure que le week-end approche, la météo est de plus en plus pessimiste avec même l'annonce d'un épisode Cévenole et de la neige. Sachant que Malaval est une rivière souterraine, on pense tous que la sortie va être annulée. Mais le mardi, je reçois un mail d'Angélique pour me donner toutes les infos pour la sortie !!! Heuuuuu... J'échange quelques SMS avec elle car l'équipe n'est pas très rassurée... Elle m'indique que ça ne pose aucun pb car le niveau d'eau ne dépasse jamais 1m de haut mais qu'on sera simplement en conditions hivernales et donc de prévoir des vêtements de ski !!!

 

 

 

Vendredi 8 mars

 

Nous partons à 3 véhicules entre 10h et 11h :

  • Marcel, Cathy et JB
  • JC, Patou et Christophe,
  • Hervé

 

Tout le trajet s'effectue sous la pluie. A une quinzaine de km du gîte, nous empruntons une petite route sinueuse qui monte. Arrivé vers 1100m d'altitude, la pluie se transforme en neige. Il fait 1°C.

Sur le plateau à 1200m d'altitude, tout est blanc. nous croisons même le chasse neige. Le paysage est magnifique.

 

Nous arrivons au gîte de la Vaissière à 15h30. Le propriétaire nous attend. Il a allumé la poêle à bois et a déneigé la rampe d'accès. Sympa 😊.

 

Marcel, Cathy, JB et Christophe dorment dans le gîte. JC, Patou et Hervé dorment en fourgons. Mais le petit parking pour les fourgons est plein de neige. Nous nous lançons dans le déneigement...

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

 

Nous commençons à nous installer dans le gîte en attendant les autres. Hervé arrive le dernier.

 

Le gîte est vraiment super.

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

 

En attendant Hervé, Cathy et JB vont faire une petite ballade

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

 

19h30, nous voilà tous réunis pour l'apéro au coin du feu puis le repas. La neige continue à tomber de façon soutenue malgré les prévisions météo qui prévoyaient une élévation de la limite pluie/neige !!! Et, comme à son habitude, Hervé nous bombarde de blagues😂😂😂😂😂😂😂😂

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

Samedi

 

Nous avons rdv à 10h au parking de la cavité. Le mauvais temps est toujours présent avec un mélange de pluie et de neige...

 

 

Après un bon petit déjeuner, nous nous équipons au gîte : sous combi, combi spéléo, grosses chaussettes et après-skis, pantalon K-Way, blouson de ski et gants de ski...

Dans le kit, casque et matériel de progression sur corde + chaussons néoprènes + chaussures spéléo + pantalon de ski, sweat-shirt chaud et serviette dans un sac poubelle pour le retour.

 

Heureusement la petite route qui mène au parking est déneigée car il y a une descente avec une bonne pente... Plusieurs voitures sont déjà stationnées. Ce sont celles du 1er groupe parti à 9H.

 

Nous arrivons au parking à 9h40 et sommes accueillis par Jean-Louis et Cathy nos 2 guides. Nous serons également accompagné de l'un des découvreurs et propriétaires de la grotte : Daniel ANDRÉ.

 

Nous prenons nos affaires et entamons la marche d'approche d'une vingtaine de minutes sur un chemin bouillasseux, avec de la pluie et de la neige ainsi qu'un fort vent🙄.

 

Heureusement, devant le puits d'entré artificiel, il y a un bel abri de jardin pour se changer au sec et à l'abri du vent. C'est un peu exigu pour 10 personnes mais c'est quand même beaucoup mieux que dehors. Et changement de programme : pas besoin des équipements de progression sur corde. Le baudrier et les longes suffiront.

 

En fait, le parcours habituel fait une boucle et au retour il faut passer à quatre pattes dans l'eau sur 40m de long. Compte-tenu des intempéries, le passage est noyé. Nous ferons donc un aller/retour par le même chemin. Visiblement ça arrange notre guide qui n'apprécie pas spécialement ce ramping aquatique😂.

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

10h30 : nous entamons la descente de 18m non sécurisée d'abord dans des boisseaux en béton avec échelons, puis par 3 échelles successives avec un fort courant d'air.

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

Nous voici dans la rivière principale de Malaval. Il fait beaucoup plus chaud que dehors et il y a environ 20cm d'eau. Pas de pb avec les chaussons néoprènes.

 

 

Mais après quelques dizaines de mètres de marche dans la rivière, il faut passer sous une petite cascade qui tombe du plafond à une vingtaine de mètres de hauteur. Le débit n'est pas très élevé et en passant vite ça passe bien😀.

 

Un peu plus loin, nous bifurquons à droite dans un affluant de la rivière principale. C'est un méandre plus étroit, du coup, le niveau d'eau est un peu plus important.

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

 

 

 

Au bout du méandre, nous trouvons les premières échelles pour monter dans la galerie des blanches et super blanches.

 

Pas de pb pour la 1ère. Mais la 2ème échelle passe dans une zone plus étroite et arrosée par une bonne cascade. Cette fois, pas moyen d'y échapper et en plus on ne peut pas monter en courant car c'est étroit...

 

Voilà, c'est fait, on est trempés...

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

Nous sommes trempés, mais le spectacle commence et nous fait oublier ce petit aléas😂.

 

Bon courage pour le visionnage des centaines de photos😂.

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

La progression se poursuit avec de nombreuses passerelles métalliques et échelles. On monte, on descend, on remonte, on redescend, etc...

 

Le spectacle est fabuleux, féérique. Des aragonites d'un blanc immaculé à perte de vue... Et aussi quelques cascades ponctuent agréablement le parcours. Avec toute cette eau, c'est encore plus beau.

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

Le long du parcours, nous pouvons observer des empreintes et contre-empreintes de dinosaures. Impressionnant...

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

 

 

12h20 : nous voici au terminus de notre parcours.

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

 

12h30 : Demi-tour.

 

A une quarantaine de mètres du fond, Jean-Louis nous montre l'échelle qui redescend à la rivière et que nous aurions dû prendre si le niveau d'eau n'était pas aussi haut.

 

Ces galeries sont tellement magnifiques que pendant tout le parcours du retour, nous continuons à admirer et photographier ces milliers de concrétions.

 

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

 

 

Petit focus sur ces aragonites perlées. Magnifique et extrêmement rare.

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

 

Près du retour dans la rivière principale de Malaval, Jean-Louis nous lave les chaussures avec un jet d'eau.

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

 

Nous voici de retour dans la zone étroite munie d'une échelle sous cascade. Mais 2H30 après notre 1er passage, le débit a fortement augmenté. Au moins, on va sortir propre🤣🤣🤣

Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

 

 

 

Et voici pour le prélavage 🤣. Nous sommes maintenant dans l'affluent de la rivière de Malaval. Le niveau d'eau a doublé. On a de l'eau jusqu'aux genoux

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

Et de retour dans la rivière principal, là aussi le niveau est monté.

 

Et une nouvelle cascade a fait son apparition. Après le prélavage, place au lavage🤣.

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

Nous continuons la progression dans la rivière jusqu'à la grande cascade. Et bien évidement, le débit a aussi fortement augmenté. Après le prélavage et le lavage, voici le rinçage à grandes eaux🤣🤣😨😱

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

13h45 : Nous voici au puits de sortie.

 

Jusqu'à présent, nous n'avions pas vraiment froid. Mais trempés jusqu'aux os, le fort courant d'air du puits de sortie nous glace litéralement... La remontée se fait au pas de course...

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

Dehors, un mélange de pluie/neige/grêle tombant à l'horizontal à cause du vent nous attend. Ça pèle... En plus, notre guide nous demande d'enlever la combi et les chaussure à l'extérieur. Je ne comprend pas bien, on est plus propre qu'au départ 🤣🤣.

 

Défaire les lacets et enlever la combi avec des rafales à 70-80km/h par 2°C, un vrai supplice...

 

Une fois à l'intérieur de la cabane, on se déshabille rapidement, on se sèche comme on peut et on enfile les vêtements chauds et secs récupérés dans nos sacs.

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

 

Après une quinzaine de minutes de marche, nous retrouvons nos véhicules vers 14h30.

 

Nous proposons à nos guides ainsi qu'à ceux du 1er groupe de venir prendre l'apéro au gîte.

 

Nos guides : Jean-Louis à gauche de Marcel, Cathy assise sur le canapé, et Daniel assis devant Patou. Angélique, notre interlocutrice pour les visites à gauche de Patou.

 

 

Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

Et pour le plaisir, encore une petite série de photos...

Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe
Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

Après cette matinée rafraîchissante, nous passons la fin d'après-midi bien au chaud au coin du feu et bien sûr agrémentée des blagues d'Hervé. De toute manière, il pleut toujours...

 

 

Pour ce soir, c'est raclette partie 😀.

 

 

 

 

Dimanche

 

 

Nous faisons une grasse matinée. Enfin, il ne pleut plus et le soleil fait même sont apparition.

 

 

Hervé et JB nous quittent vers 11h car JB doit prendre son train à Toulon à 19H.

 

Pour les autres, nous profitons encore du gîte et faisons aussi un peu de ménage.

 

Il y a encore de la neige dans le jardinet devant le gîte, mais les 20cm de neige sur la table ont fondu. Nous décidons de prendre le repas de midi dehors. De nouveau raclette partie pour terminer les restes...

 

 

Aven de Malaval - 1er groupe

 

 

 

Patou, Christophe et moi sommes les derniers à quitter le gîte vers 14h30. Pour le retour, nous décidons de choisir une route différente de celle de l'aller afin de profiter de nouveaux paysages sans la pluie. Il y a de l'eau qui coule de partout le long de la route!!! 1/4h après notre départ, nous passons un pont au dessus d'une rivière en crue avec une magnifique chute d'eau. Je m'arrête quelques instants pour faire des photos et par hasard je vois une notification sur mon téléphone. J'ouvre le sms en provenance d'Angélique : "Merci pour ton casque" !!!! Heuuuu, aurais-je oublié mon casque? Et bien oui, elle l'a retrouvé le dimanche dans la cabane !!!

 

Du coup demi-tour et direction le gîte des Bondons où se trouvent nos accompagnateurs. Je récupère mon casque et discutons une petite 1/2 heure avec eux.

 

Finalement, le retour se fera par la même route qu'à l'aller😥.

 

 

Nous arrivons vers 21h après avoir pris une bonne saucée entre Aix et Brignoles...

 

 

Fin d'un excellent week-end convivial qui nous a mis plein d'étoiles dans les yeux.

 

2ème groupe mi octobre...

 

 

Jean-Claude

Partager cet article
Repost0