Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2022 2 07 /06 /juin /2022 19:48

Participants : Marcel, Cathy, Romain et Manon

Avec pas mal de retard, voici l'article de notre week-end en Italie pour le congrès de spéléo national italien à Ormea (Piedmont).

Marcel et Cathy partent dès vendredi midi afin d'assister à une présentation sur le Marguareis l'après-midi alors que Manon et moi prenons la route après le travail vers 18h30.

Pendant notre trajet de 3h30, Marcel et Cathy mangent au restaurant du camping d'Ormea avec des spéléos français et italiens de la team Maguareis. Et oui, vous avez bien lu, ils mangent dans un restaurant et non pas au fameux "Spéléo Bar" ! Marcel nous avait prévenu, "pas la peine d'apporter à manger, il y aura tout sur place au Spéléo Bar". Mais il y a eu un petit problème de compréhension sur la nature de l'événement...

Arrêtons nous pour un petit point lexical, nous avons appris, à nos dépends, que les termes "congrès" et "rassemblement" ne sont pas synonymes. Un congrès a une orientation plus scientifique, avec des tables rondes et présentations techniques et attire donc moins de personnes qu'un rassemblement national comme ceux organisés en novembre en Italie. Marcel nous avait vendu un rassemblement de plus de 2000 spéléos faisant la fête au Spéleo Bar à tous les repas. À la place, nous avons rejoins 300 spéléos italiens et seul un repas était organisé le samedi soir pendant le congrès et le reste du temps, il fallait se débrouiller pour manger. Mais peu importe, le lieu était magnifique, il y avait une bonne ambiance et des trous étaient équipés, tout ce qu'il nous fallait !

Nous profitons du samedi matin pour passer à l'accueil du congrès récupérer un bracelet et des petits cadeaux, un sac en tissus et une tasse en inox aux couleurs du congrès. Puis nous faisons un tour sur les quelques stands. Marcel et moi nous laissons tenter par les nouvelles combinaisons moulantes et orange fluo Steinberg alors que Cathy se choisi un nouveau casque d'escalade. Nous passons ensuite admirer les photos du concours photo où on nous demande chacun de voter pour notre photo préférée. Marcel profite d'une topo d'une partie du Marguareis pour nous faire une présentation et un petit historique des explorations.

Après un bon petit repas à base de panini, charcuterie et fromages, nous assistons à une présentation technique pour laquelle nous nous étions inscrits. Il s'agit d'une présentation de plusieurs modèles de drones permettant de photographier l'environnement proche des cavités, mais certains drones sont également équipés de caméra thermique (utile pour repérer de nouvelles entrées) et de lidar qui permet d'acquérir des informations 3D et peux même voir ce qu'il y a sous les feuilles des arbres en forêt.

Démo de drones aériens
Démo de drones aériens

Démo de drones aériens

La suite de la présentation se passe dans la grotte de l'ours (grotta dell'Orso) à Ponte di Nava. Sous terre, ce ne sont pas les drones qui sont utilisés mais des systèmes de reconstruction 3D à base de lidar.

Un premier système disposant d'un lidar 3D, d'une centrale inertielle et d'une caméra permet de créer une carte en 3D de la cavité avec un algorithme de SLAM (Simultaneous Localization and Mapping). Ce système est un peu encombrant à mettre en œuvre car il intègre un PC et une batterie dans un sac à dos et coûte autour de 50k€.

Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022

Le second système présenté est un iPhone 13 Pro à 1600€. Son lidar intégré, couplé à une application d'une centaine d'euros permet de capturer des objets en 3D. Ce système est donc bien plus compact et moins onéreux que le précédent mais la portée du lidar est bien plus faible et l'autonomie de la batterie est assez réduite car la génération du modèle 3D semble utiliser beaucoup de ressources. Ce système semble intéressant pour modéliser une petite surface ou objets comme pour de l'archéologie.

Enfin, une démo du scanner 3D de Leica a été réalisé par un membre du groupe de spéléo de La Venta. Ce scanner statique se monte sur un trépied et réalise des photos, des images thermiques ainsi que des mesures 3D afin de générer un nuage de points coloré de l'environnement. Un scan dure environ 5 minutes et se déclenche par un simple appui sur le seul bouton de l'appareil. Les données sont enregistrées en interne et peuvent ensuite être récupérées en Wifi. Le lidar a une portée maximum de 60 m et une précision de 4 mm à 10 m. Pour scanner une cavité, il faut donc déplacer le trépied d'une dizaine de mètres entre chaque mesure, le raccordement des nuages de points se fait automatiquement dans le logiciel coûtant à lui seul 10k€, le scanner coûtant 20k€. Malgré l'usage d'un trépied, ce système est assez compact et a une autonomie d'une trentaine de stations de mesure sur une batterie. Le groupe de La Venta a déjà réalisé plusieurs relevés de grottes avec ce système.

Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022

Nous avons terminé l'après-midi par une exploration du reste de la grotte de l'Ours.

Marcel et Cathy ont trouvé la seconde entrée de la grotte en suivant des feuilles mortes et les bébêtes proches de l'entrée.

Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Panneau pédagogique à l'entrée de la grotte de l'Ours

Panneau pédagogique à l'entrée de la grotte de l'Ours

Retour à la voiture à travers champs

Retour à la voiture à travers champs

Samedi soir un repas était organisé pour le congrès, dans un beau bâtiment abritant l'école forestière d'Ormea. Au menu, polenta aux champignons, saucisses, viande de porc et des biscuits avec de la crème au vin rouge en dessert. Le tout arrosé de vin rouge et bières italiennes.

Dimanche, nous avons décidé d'aller voir une grotte équipée pour le congrès, Donna Selvaggia. Pour nous guider, nous partons avec l'équipe chargée de déséquiper la grotte. Ce fut donc un réveil matinal à 7h puis un départ vers 8h pour se rendre au hameau Pian Bernardo (4x4 conseillé) où nous entamons une ascension à pied d'une bonne heure et 450 m de dénivelé positif.
Quel soulagement de voir l'entrée de la grotte après cette longue marche.

Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022

Nous sommes un groupe de 14 spéléos, il faut donc attendre un certain temps en haut du premier puits avant que tout le monde descende. Cathy se joint à un petit groupe qui prend un petit sentier menant directement au pied du premier puits par une seconde entrée, 30 m plus bas. Marcel et moi préférons descendre en rappel, cela demande moins d'effort :)

Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022

Nous sommes en dernière position du groupe et l'attente en haut du second puits nous refroidi rapidement. Il est déjà 12h30, cela fait maintenant 1 h que nous sommes sous terre, Marcel et Cathy se fixent comme limite de remonter à 14h tant pis s'ils n'ont pas atteints le fond à -183 m.

Je décide alors de leur passer devant pour rejoindre le groupe de tête car moi j'ai bien envie de voir le fond. La progression est assez ralentie par le nombre de personnes dont quelques débutants. La salle du fond est ornée de nombreuses concrétions mais il fait vite froid.

Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022

Je fais un tour de la salle, mange un sandwich de fromage et charcuterie et prétexte que j'ai le repas de Marcel dans mon kit pour remonter le premier. La remontée se fait assez bien car on a les pieds sur la paroi la plupart du temps. Plusieurs obstacles sont remontés en escalade.

Je rejoins Marcel et Cathy à la surface à 15h30.

TPST = 4h

Ils sont descendus jusqu'au palier à -127 m avant de faire demi-tour. Nous attendons la sortie des italiens et nous nous joignons au premier groupe à redescendre pour ne pas rentrer trop tard au camping où Manon nous attend.

Après un apéritif que nous estimons bien mérité, nous mangeons à la pizzeria du camping pour cette dernière soirée en Italie.

Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022

Le lundi étant le lundi de Pentecôte, nous en profitons pour rester en Italie. Marcel nous amène dans la vallée du Tanaro voir une des résurgences du Marguareis.

Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022

Nous allons ensuite à Carnino pour pique-niquer puis visiter la grotte de la Vene. Là encore, il faut marcher une petite heure en montant pour rejoindre l'entrée de la cavité.

Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Panneaux pédagogiques sur la formation des grottes sur le chemin vers la grotte
Panneaux pédagogiques sur la formation des grottes sur le chemin vers la grotte
Panneaux pédagogiques sur la formation des grottes sur le chemin vers la grotte
Panneaux pédagogiques sur la formation des grottes sur le chemin vers la grotte
Panneaux pédagogiques sur la formation des grottes sur le chemin vers la grotte

Panneaux pédagogiques sur la formation des grottes sur le chemin vers la grotte

C'est une cavité horizontale qui peut être explorée sans corde.

Manon nous accompagne dans les premières dizaines de mètres de progression puis repart se reposer de la marche à l'entrée.

Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022

Après quelques tentatives Marcel fini par retrouver la galerie en conduite forcée qu'il avait exploré quelques années plus tôt avec Cathy.

À la suite de celle-ci, nous attendons un grondement sourd. On continue alors notre progression jusqu'à un siphon. L'eau s'écoule dans une mince faille, qui semble être l'origine du grondement entendu.

Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022

Nous revenons alors sur nos pas pour rejoindre Manon à l'entrée de la cavité. Puis il faut refaire la marche d'approche pour rentrer mais cette fois en descente :)

Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022
Congrès Italien - 3 au 6 juin 2022

Malgré la petite surprise sur la définition du terme "congrès", ce fut un très bon week-end, bien organisé et avec un temps magnifique.

De plus on a pu découvrir "di pitites groutes" (comme dirait notre guide du dimanche, Mauricio) tous les jours ! 😉

Romain

Partager cet article
Repost0

commentaires