Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2022 2 17 /05 /mai /2022 00:28

Participants ACVR : Jean-Claude, Romain, Manon, Robin et Christophe.

 

Participants découverte : Anna et Quentin

 

 

Petite sortie à l'Aven de Maramoye pour une scéance découverte sur corde pour Anna et Quentin. C'est aussi l'occasion de poursuivre la formation de Christophe.

 

Rdv à 10h à la cavité. Le temps de se changer, de s'équiper et de régler le matos des débutant et nous partons en direction de l'Aven.

 

Manon équipe la potence et Romain l'autre voie. La 40m préconisée dans la fiche d'équipement est vraiment très très juste😯. Romain a dû remonter pour diminuer les boucles. La corde arrive à peine en bas et les boucles sont un peu courte pour un passage aisé des fractios...

 

Pendant ce temps, je m'occupe de montrer le maniement du matériel aux débutants. Anna n'a pas oubliée les manip depuis la dernière fois et Quentin a été bien briffé la veille par Romain😄

 

Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye

 

 

 

 

 

 

C'est parti pour la descente dans le grand puits. Quentin passe par la potence et Anna par l'autre voie car la dernière fois elle avait pris la potence.

Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye

 

 

 

 

 

 

 

Pendant que je termine la descente avec Anna, le reste de l'équipe part visiter le vieux Maramoye.

 

Petite photo de groupe avant de poursuivre l'exploration

Maramoye
Maramoye
Maramoye

 

 

 

 

 

 

 

Romain se lance dans l'équipement de la partie souterraine. Le 1er point est équipé avec une dév car je pensais que ce serait plus simple pour les débutants mais finalement elle a posé plus de pb que prévu !!!

 

La progression se passe bien jusqu'au puits de l'Ours. Romain a équipé le puits et s'attaque à la vire pour aller l'explorer la galerie supérieure.

 

Nous nous regroupons avant de poursuivre l'exploration jusqu'au point terminal où nous réalisons une petite pose. Nous en profitons pour boire un coup et grignoter quelques victuailles.



 

 

 

 

Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye

 

 

 

 

 

 

 

Romain, qui a été beaucoup plus actif que moi en équipant et en progressant plus rapidement, me fait part d'un essoufflement inhabituel... Nous sommes certes tous un peu essoufflé, mais ça ne m'a pas vraiment marqué. Bizarre quand même. Je sors mon analyseur d'Oxygène et là, oh surprise, 17,6% D'O2

Ça ferai 3,4% de CO2. Ça me paraît beaucoup. Avec cette concentration, on devrait tous tirer la langue !!!

 

 

Nous faisons demi-tour et de retour à la vire, le % d'O2 est toujours le même. Nous avions prévu de descendre le puits de l'ours et l’éboulis et Romain et Robin devaient même aller dans le réseau Est.

 

Pas vraiment une situation idéale pour poursuivre avec des débutants... Je laisse mon analyse de gaz à Romain qui descend le puits de l'Ours en ayant un œil constant sur l'afficheur. Entre 16,8% et 17% d'O2 en bas. Il descend l'ébouli et poursuit jusqu'à la 1ère chatière. Le niveau d'O2 ne baisse plus. Néanmoins, nous décidons de tous remonter pour éviter tout pb.

 

Romain est certes essoufflé mais s'il y avait 4% de CO2 il devrait être à l'agonie !!! Bizarre, il doit y avoir un autre gaz que du CO2...

Maramoye

 

 

 

 

 

 

 

Tout le petit groupe débute la lente remontée. Romain et Robin qui déséquipent profitent de l'attente pour manger leurs sandwichs

 

Pour faciliter la montée, au niveau de la boite au lettres, je demande à Manon de transformer la dév en fractio en lui donnant un peu de mou sur le fractio du dessous.

 

La sortie de la boite aux lettre est laborieuse et ressemble à un accouchement pour certains. C'est l'occasion de revivre en direct son accouchement dont personne n'a plus aucun souvenirđŸ€Ł

 

Enfin au pied du grand puits. Le taux d'O2 dans la boite aux lettres n'est que de 18% et seulement 19% en bas du grand puits. Vraiment étrange...

Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye

 

 

 

 

 

 

 

Manon, Quentin, Christophe et Robin remontent par la potence.

 

Au fur et à mesure de la remontée, la chaleur se fait de plus en plus sentir. Tout le monde a bien transpiré...

 

En surface, l'analyseur de gaz indique enfin 21% d'O2. C'est bon, il n'est pas déréglé...

 

Romain, n'a pas eu sa dose. Il se fait une descente par la potence et remonte l'autre côté pour déséquiper .

Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye

 

 

 

 

 

17h30 : De retour à la voiture et changés, nous pouvons enfin passer à la 3ème mi-temps😀

Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Partager cet article
Repost0

commentaires