Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2022 7 24 /04 /avril /2022 23:49

Participants Club : Jean-Claude, Patricia, Robin et Anaëlle

 

Participants en découverte : Anna, Mélanie et Éva

 

 

Après la grotte du Revest, Anna, Mélanie et Éva sont très motivées pour tester la spéléo sur corde.

 

La météo de ce week-end n'est vraiment pas bonne, mais il reste un petit espoir pour dimanche. Le samedi après-midi, j'ai reçu plusieurs sms pour savoir si la sortie était possible le dimanche. Je consulte donc la météo et visiblement, mis à part quelques gouttes de pluie entre 10h et 11h, ça à l'air d'aller. Donc, ok pour dimanche.

 

Pour cette sortie, j'ai choisi l'aven de Maramoye qui permet de proposer différents exercices tout en permettant de garder facilement en visuel nos apprentis spéléo.

 

 

Ce matin, la météo n'est finalement pas aussi bonne que prévue... Pendant le trajet, une petite pluie fine nous accompagne par moment. Nous arrivons à 9h30 sur la parking. Un crachin est toujours présent. Je déroule le store pour que tout le monde puisse se changer au sec. Patricia, Anaëlle et Robin aident les débutants à s'équiper. Après contrôle, nous nous dirigeons vers la cavité. La pluie s'est arrêtée.

Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye

 

 

 

Pendant que j'explique le fonctionnement de tout le matériel avec une corde fixée à un arbre, je charge Robin d'équiper la potence.

 

Pour le cas où quelqu'un bloquerait sur la potence, j'ai prévu de quoi équiper l'autre voie, plus technique mais beaucoup moins impressionnante. En plus, c'est l'occasion de faire travailler Anaëlle. Avec l'utilisation d'un descendeur "Stop", la présence de broches et après 3 séances d'équipement en 2 semaines, je lui propose d'équiper seule. Elle est ravie😊. Mais, bon, de la potence, je garde un œil bienveillant sur elle😉.

 


 

Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye

 

 

 

 

 

Patricia descend au fond du puits en premier afin d'assurer la descente de nos 3 débutantes. Pendant ce temps, j'installe une 2ème corde en parallèle au cas où j'aurais besoin d'intervenir rapidement.

 

C'est la petite Éva, 7 ans et demi qui s'élance en premier avec un grand sourire. Aucune appréhension.... Elle se pend au bout de la potence; je l'aide à mettre son descendeur car la corde est assez lourde et elle entame la descente en régulant sa descente toute seule comme une grande.

 

Pendant ce temps, Anaëlle, que je surveille d'un œil, poursuit l'équipement. D'ailleurs, je vois que la main courante est vraiment trop lâche. Je lui demande de la refaire.

 

C'est Mélanie, sa mère, qui s'approche maintenant pour la descente, mais cette fois l'appréhension est bien visible. Elle s'approche néanmoins lentement mais surement et s'assoie à côté de la potence pour installer son descendeur. Il est temps maintenant de se pendre au bout de cette potence avec un gros pincement au cœur. Mais elle prend sur elle et réalise toute la descente sans intervention de Patricia. Parfait.

 

Je descend à mon tour et laisse Robin s'occuper de sa copine Anna qui effectuera également une descente parfaite.

 

Nous tous en bas. Anaëlle a également terminé d'équiper sa voie. Il y a quelques petites imperfection, mais globalement c'est pas mal.

Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye

 

 

 

 

 

Pendant que le groupe part explorer la galerie fossile en bas de l'éboulis, je propose à Anaëlle d'équiper la vire ainsi qu'une petite verticale afin de faire pratiquer les techniques de corde à nos débutants et de voir s'ils sont capables d'aller plus loin.

 

Une fois l'équipement terminé, nous rejoignons le groupe pour un repas dans la galerie où il fait plus chaud (ou moins froid 😂) qu'en bas du grand puits.

Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye

 

 

 

 

Une fois bien repus, nous nous dirigeons vers la vire pour les exercices de montée sur corde.

 

 

Après 3 aller-retour pour nos 3 débutantes, Anaëlle déséquipe la vire.

 

Pendant ce temps, j’emmène les 3 nouvelles voir la boite aux lettre qui donne accès à la suite de la cavité. Mélanie est très motivée pour continuer mais Anna beaucoup moins... Et quant à Éva, je pense que c'est suffisant pour aujourd'hui.

 

Finalement, nous remontons tous à la surface. Je passe en premier pour réceptionner en haut de la potence.

 

C'est Éva qui me suit. Lors de l'entraînement sur la vire, elle avait fini par comprendre le mouvement et avait réussi à monter seule. Ici, elle a plus de mal car elle n'a pas les pieds contre la paroi. C'est pas grave, je demande à Robin d’attacher à son baudrier la corde de secours que j'ai montée sur une mini-traction et je la tracte d'en haut. Arrivée au dernier quart de la montée, elle a de nouveau les pieds proche de la paroi. Elle arrive donc à terminer sa montée toute seule👍.

 

C'est Mélanie qui passe en second. Pas de problème pour monter mais doucement car c'est assez physique la première fois...

 

Et pour terminer, c'est Anna qui monte. Aucun problème également pour remonter mais c'est quand même physique. Elle fera donc plusieurs pauses ainsi que quelques pitreries😂.

 

Anaëlle déséquipe la potence et Robin l'autre voie.

Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye
Maramoye

 

 

 

 

Nos 3 débutantes sont fatiguées mais enchantées de cette expérience même si on n'a fait qu'une toute petite partie de la cavité.

 

Nous rejoignons le van pour nous changer et terminer par l'habituel moment de convivialité.

Vidéo Jean-Claude

Vidéo Anaëlle

Partager cet article
Repost0

commentaires