Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2022 5 22 /04 /avril /2022 23:16

Participants : Jean-Claude, Patricia et Anaëlle

 

Profitons de cette journée à peu près belle  avant un week-end pourri pour une sortie falaise. C'est une première pour Anaëlle depuis bientôt 3 ans qu'elle fait de la spéléo😁.

 

Cette journée est donc réservée à la technique : équipement, conversion, passage de nœuds, réchappe, ...

 

 

Démarrage vers 10h30.

 

Pendant que Patricia termine sa nuit au soleil au sommet de la falaise😂, Anaëlle se lance dans l'équipement de la 1ère voie. J'équipe une autre voie en parallèle afin d'être proche d'elle pour la conseiller.

Falaises Siou-Blanc
Falaises Siou-Blanc
Falaises Siou-Blanc
Falaises Siou-Blanc
Falaises Siou-Blanc
Falaises Siou-Blanc
Falaises Siou-Blanc
Falaises Siou-Blanc

 

 

 

Les 2 voies enfin équipées, c'est parti pour une série d'exercices techniques :

  • Conversions montées/descente et descente/montée
  • Passage de nœud dans les 2 sens
  • Montée d'une dizaine de mètres sans Croll ni poignée avec nœuds de cœur et Machard - Un peu physique mais ça se fait très bien
  • Descente sans descendeur avec nœud de 1/2 cabestan, doublé d'un Machard pour la sécurité. Au passage de la dév, je lui fait faire une clé d'arrêt avec un nœud de mule.
  • Descente sur corde tendue

 

Tous ces exercices refaits plusieurs fois ont pris pas mal de temps. 13h30, nous retournons au véhicule pour manger au soleil.

Falaises Siou-Blanc

 

 

 

Pour l'après-midi, Anaëlle préfère rester en falaises plutôt que d'aller sous terre et Patricia préfère faire une petite sieste dans le camionđŸ€Ł. Du coup, je repars seul avec Anaëlle aux falaises.

 

Au programme de cet après-midi, déséquipement des 2 voies du matin et équipement d'autres voies. Ce matin, j'ai fait tester à Anaëlle un descendeur "Stop" pour voir si elle arrive à s'en servir et si ça lui convient. C'était ok. Donc pour cet après-midi, elle utilisera ce descendeur. Ça me permet de la laisser autonome sans la raccorder à une corde de sécurité. Ça évite de s’emmêler avec une 2ème corde et c'est aussi plus valorisant pour elle d'être en autonomie.

 

Anaëlle se lance sur une voie un peu plus technique, sans broche et où le choix des amarrages est moins évident. C'est l'occasion de faire et défaire pour refaire mieux... Un bon apprentissage.

 

Après cette 2ème voie, on en tente une 3ème mais celle-ci a été partiellement rééquipée en goujons de 10 ou 12mm. Les Spits restants ne sons pas suffisants et on n'a ni plaquettes percées à 10 ou 12mm, ni de clé de 17mm pour serrer les écrous. On est obligés de se rendre à l'évidence, ça ne sera pas possibleđŸ˜„. Tant pis, on arrête...

 

En redescendant, je lui propose un nouvel exercice : descendre le petit ressaut en toute sécurité. De suite, Anaëlle me propose d'installer une corde rappelable comme en canyon (on a déjà vu ça ensemble sur le puits de la bougie à la Ripelle et elle a aussi pratiquée cette technique avec Gérard GUDEFIN dans le canyon sec du Destel). Après son équipement, je descends en 1er et je la laisse déverrouiller le montage et descendre en dernier.

Falaises Siou-Blanc
Falaises Siou-Blanc
Falaises Siou-Blanc
Falaises Siou-Blanc

 

Il est de 17h. Patricia vient juste de nous rejoindre. Nous retournons au camion pour déguster une glace bien méritée au soleil.

 

Excellente journée qui a permis à Anaëlle de revoir les techniques de base et d'en apprendre de nouvelles.

Falaises Siou-Blanc
Partager cet article
Repost0

commentaires