Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 avril 2022 6 16 /04 /avril /2022 23:53

Participants : Jean-Claude, Patricia et Anaëlle

 

 

Après quelques échanges de sms avec Anaëlle pour tenter de trouver en vain des disponibilités communes en semaine, elle m'indique être dispo ce week-end de pâques. Ok, quelques sms le vendredi avec les autres membres du club pour une sortie le samedi. Bon personne...

 

C'est pas grave, ça fera une journée de cours particuliers à l'équipement pour Anaëlle😀.

 

Reste à choisir la ou les cavités. Cavité déjà faite et refaite ou on tente l'aventure? Récemment, j'avais vu un article sur le blog du club du Beausset concernant 2 petites cavités que nous n'avons jamais explorées et qui semblent sympas. En plus, ça sera un bon exercice pour apprendre à équiper...

 

Nous récupérons Anaëlle à 9H15 à la Farlède et direction Siou-Blanc. Arrivés au petit col, nous bifurquons à droite et empruntons sur un peu plus d'un kilomètre une piste qui grimpe bien et qui est en mauvais état. Ça passe et trouvons un petit renfoncement sympa pour faire demi-tour et nous garer.

 

 

Après nous être changés, Anaëlle prépare le kit avec la corde et les amarrages. Puis départ pour la grosse marche d'approche vers l'Aven du Menhir. Aucun pb pour le trouver, il y a des cairns partout. En 3 à 4 minutes, nous arrivons au niveau d'une belle doline au fond de laquelle s'ouvre la cavité. Il est 10h45.

 

Je laisse Anaëlle réfléchir à l'équipement. 3 spits à moins de 10cm les uns des autres sont évidents mais ils ne permettent pas d'équiper sans frottement... On continue à chercher, mais rien. Sur l'article du blog, j'avais vu qu'un amarrage foré avait été réalisé, mais impossible de le trouver. Tant pis, c'est l'occasion d'apprendre à planter un spit. On trouve un bon rocher bien situé à 1m50 de l'entrée. C'est parti pour le "planté de Spit". Mais Anaëlle ne frappe pas assez fort. Du coup, ça prend du temps et elle finit par fatiguer. Je prends donc la suite.

 

Pendant ce temps, Patricia profite de cette douce journée printanière pour piquer un petit roupillon😂.

 


 

 

Aven du Menhir et Aven de l'Ours

 

 

 

 

Ça y est, Anaëlle peut démarrer l'équipement. Main courante sur un beau chêne, puis amarrage en Y sur les 2 Spits avec une très grand sangle.

 

Je sais qu'il y a un fractio dans le puits. Afin d'éviter tout problème, je raccorde Anaëlle à une 2ème corde avant qu'elle ne disparaisse sous terre.

Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours

 

 

 

 

Anaëlle repère la zone où la corde va frotter. Super. Elle se met à la recherche d'amarrages. Au bout de quelques minutes, elle trouve un Spit, mais rien d'autre... Ne connaissant pas la cavité et n'ayant pas vraiment en vue la zone, je ne peux pas l'aider. Elle fini par trouver un gros bloc rocheux qu'elle décide d'utiliser comme amarrage naturel. Bonne réflexion... Elle termine l'amarrage et passe le fractio, mais reste en attente le temps que je descende pour valider.

 

C 'était très bien fait mais j'étais quand même très perplexe sur la tenue de ce gros bloc. En effet, il y a beaucoup de boue aux alentours qui tient de gros cailloux. J'ai essayé de vérifier la tenue du bloc mais pas évident de confirmer. Finalement, je décide de ne pas utiliser cet amarrage. Je préfère descendre sur un bon Spit plutôt que de risquer de se prendre un bloc sur la tête.

 

Nous voilà au fond de la cavité. Le puits et la salle du fond son bien concrétionnés. Ce n'est pas grand mais c'est sympa.

Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours

 

 

 

 

Aller, on remonte. C'est Patricia qui déséquipe.

 

La sortie n'est pas très large. L'accouchement est un peu difficile...😂 C'est d'ailleurs à ce moment là que je repère l'amarrage foré (enfin, il y en a même 3, mais impossible d'y placer une Dyneema, ils sont bouchés !!!)

 

 

Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours

 

 

 

 

 

Il est 13H30. Nous rejoignons la voiture pour un repas bien mérité. Il fait un temps magnifique et même chaud. Nous trouvons un petit coin à l'ombre pour manger.


 

Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours

 

 

 

 

14H45. Nous partons vers l'aven de l'Ours. Pareil, très facile à trouver avec les nombreux cairns en 3 ou 4 minutes aussi.

 

L'entrée est impressionnante. Un grand puits de 5 ou 6m par 2 à 3m et un autre plus petit juste à côté. Nous passons entre les 2 puits et Anaëlle attaque l'équipement : main courante sur 2 chênes.

 

Comme ce matin, Patricia en profite pour faire la sieste pendant qu'Anaëlle équipe😂.

 

Pour ne prendre aucun risque lors de l'équipement du fraction, j'utilise une corde de sécurité que je raccorde à Anaëlle.


Dès qu'elle entame le puits, elle trouve les 2 Spits de tête. Aucun problème, ils sont en bon état.

Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours

 

 

 

 

Puis elle descend une vingtaine de mètres jusqu'à un gros ressaut. Le puits part dans une autre direction : il faut donc trouver de quoi placer un fractio. Elle cherche un bon moment et fini par trouver un plaquette en fixe. Ok, mais pas de 2ème amarrage...  Du coup, je verrouille la corde de sécurité et lui demande de me libérer la corde principale pour que je puisse la rejoindre.

 

Je ne trouve pas de 2ème point non plus. La 2ème partie n'est pas vraiment verticale. Je lui dit de s'engager et d'équiper sur la plaquette. Mais finalement, en arrivant sur l'amarrage en fixe, elle trouve un Spit fraîchement planté : parfait😀.


 

Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours

 

 

 

 

Nous voilà au fond de la cavité. Patricia nous suit mais dès l'entrée du grand puits, elle bloque un peu : ça alors, elle qui n'a jamais eu le vertige... Elle ressort. Puis, après 2 minutes de réflexion, elle se dit qu'elle ne va pas rester sur un échec et finit par descendre 😀.

 

Nous faisons le tour de cette salle concrétionnée. On descend un petit éboulis pour rejoindre la 2ème partie de la salle. Au fond, quelques blocs étayés et un vieille corde amarrée sur un rondin de bois et du matériel de désobstruction. Anaëlle, très curieuse descend le ressaut d'1,5m et poursuit 1 ou 2 mètre dans le boyau. Il y a encore du matériel de désob mais terminus...

Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours

 

 

 

 

 

 

 

Patou entame la remontée. Pendant ce temps, Anaëlle me pose des questions sur les techniques de réchappe. Aller, c'est parti pour un petit exercice : montée avec nœud de cœur à la place du Croll et nœud de Machard à la place de la poignée. Elle remonte sur environ 1,5m : pas facile du tout !!! Aller, conversion et descente sur 1/2 cabestan.

 

Patou s'impatiente😁. C'est bon, on remonte et c'est Anaëlle qui déséquipe.

Aven du Menhir et Aven de l'Ours

 

 

 

 

Arrivée en haut du puits, petit exercice de conversion pour se remettre en mémoire la manip...

 

 

Petite photo de groupe à la sortie (mais qui n'a pas fonctionnéđŸ˜Ș) et retour à la voiture.

 

Pendant que Patricia se change, avec Anaëlle, on fait un petit détour à l'entrée de l'Aven de la Galère qui se trouve à 4m de la voiture. Belle entrée également. On en profite pour réfléchir une dizaine de minutes à l'équipement de l'entrée.

 

Une fois changés, je propose d'aller repérer les entrées des autres cavités alentours : Tanck n°1 et Tanck n°2.

 

On trouve très facilement le 1er au bord de la piste. Par contre, impossible de trouver le 2ème malgré les nombreux cairns et le point GPS !!!😆  Après une bonne vingtaine de minutes de recherche, Anaëlle repère une belle entrée en faille mais aucun marquage... Serait-ce le Tanck N°2? Il y a de la 4G. Je recherche dans le fichier des cavités du Var car il y a des photos des entrées de cavité. Mais ça ne correspond pas !!!

 

Entre faite, c'est moi qui ait un peu "bugger". Le Tanck 2 c'est celui qui est au bord de la piste et celui qu'on cherchait c'était le Tanck 1. Du coup la photo de l'entrée correspond parfaitement par contre les coordonnées GPS ne semblent pas très bonnes....

Aven du Menhir et Aven de l'Ours
Aven du Menhir et Aven de l'Ours

 

 

 

 

 

 

Il est 19H. On a passé une excellente journée mais il est temps de rentrer...

 

 

Ces 2 petites cavités sont très sympa et pourraient être utilisées pour des initiations afin de changer un peu des cavités habituelles😀.

Partager cet article
Repost0

commentaires