Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 20:28

Camps d’été au Marguareis

Participants : K@tee et M@rcel, et plein de spéléos français, italiens, belges

13 Aout : Départ de Toulon. La voiture est pleine à craquer, pourtant une partie du matériel est déjà sur place. On retrouve Jo et Cathy, Tarascon, la Bête, Vincent, Enrico, et bien d'autres qui tournent déjà sur le massif depuis plusieurs semaines.

RIMG0018 Le refuge du Club MARTEL au pied du Castel Frippi

14 Aout : L’équipe sur place est en pleine forme dès l’aube. Ils sont déjà partis pour la cabane Saracco-Volante lorsque  K@tee et moi prenons pied dans le refuge pour le petit déjeuner. Il faut dire que l’ouverture d’une nouvelle entrée du complexe de PIAGGA-BELLA est dans l’air. Depuis trois ans les équipes italiennes se succèdent dans un interstrate à 300m du refuge italien. Nous les suivons un peu plus tard dans la matinée. Nous laissons la voiture au col des seigneurs et rejoignons nos camarades en 1h30 de belle marche sur les contreforts sud de la Punta Marguareis. L’entrée de SU PONGO grouille de spéléologues. L’entrée exhale un courant d’air aussi violent que glacial. Un groupe électrogène ronronne. Les variations de régime du moteur reflètent le travail de mineur de l’équipe qui actionne l’énorme perforateur équipé d’une lame de 1m de long pour 30mm de diamètre. C’est notre premier jour sur le massif et nous n’avons pas prévu d’aller sous terre, aussi, après un détour par le refuge pour saluer Andrée et Juliana GOBETTI, nous repartons vers le refuge MARTEL.

RIMG0032

Sur le sentier de Piagga Bella

15 Aout : Départ pour la Conca delle Carsenne. Les semaines précédentes, spéléos parisiens et spéléo locaux se sont défiés dans les deux entrées d’un nouveau gouffre. Finalement c’est les Niçois qui sont passés les premiers, et ont baptisé la nouvelle cavité : ANOUPAZAHEUX. Jo et Tarascon doivent aller terminer une escalade dans une lucarne. Enrico, K@tee et moi lèverons la topographie.. Je suis sur le palier dominant la salle terminale, je fais un grand nettoyage. Dans le fracas des blocs qui s’écrasent au fond, je note une anomalie. C’est que d’autres blocs tombent du sommet du puits. Jo a déclenché une avalanche. Un bloc a sectionné la corde qui le reliait à Tarascon qui a échappé au pire de justesse. L’averse terminée, nous descendons jusqu’au fond. La prise des mesures reste traditionnelle mais Enrico dessine directement les plans et coupes sur papier millimétré. Je ne suis pas certain que cela fasse gagner beaucoup de temps, pour la mise au propre et surtout lors du relevé. Le froid finit par gagner mais nous sortons le devoir accompli.

RIMG0005

K@tee a l'entrée du HANOUPAZAHEUX

On laisse le matos sur place car demain on revient pour déséquiper le SCARASSON.

Le soir au refuge, c’est la traditionnelle fête du 15 Aout : repas, feu d’artifice et bal populaire…jusqu’à 3 heure du matin (allez ! une derniere danse*/grappa *et après on va se coucher…

*rayez la mention inutile

16 Aout : Petits yeux….et barbouillage….Départ tardif pour le Scarasson. Jo, Tarascon et Enrico nous ont précédés pour aller finir une escalade, topographier un boit de réseau et refermer le BELUGA. Nous apercevons leurs silhouettes depuis le col du Scarasson. Le foie de K@tee se rebelle et l’oblige à renoncer à toute incursion souterraine. Je fais la navette pour ramener le matériel au refuge. Journée de repos hépatique. Sherlay revient du refuge italien avec une bonne nouvelle : Ca passe à SU PONGO, ou presque… A l’unanimité nous optons pour y retourner demain.

17 Aout : Rien de sert de partir tot, car nos amis transalpins ne sont pas matinaux. Nous arrivons à la cabane vers midi. Une équipe est déjà sous terre. Nous partageons un plat de pâte et un cubi de vin. Jo, Tarascon et Enrico relayent l’équipe en place. K@tee et moi les devons les rejoindre une heure plus tard, mais Jo ressort, disant que ca passe presque, suivi quelques minutes plus tard par Tarascon et Enrico qui ont forcé l’étroiture. La 16 eme entrée de PIAGGA-BELLA est ouverte. Elle fera economiser 11heures d’efforts pour atteindre les galeries amont qu’il reste à explorer sous le Colle des PAS. Avis aux amateurs pour l’année prochaine. Nous trinquons à cette beau cadeau de la part du VISCONTE (divinité locale qui octrois les premières aux spéléologues méritants).

RIMG0055

Le perfo et les speleologues méritants

18 Aout : Dernière journée de spéléo pour le camp. Objectif : finir une escalade, topographier, déséquiper et fermer le gouffre de l’Aïl. Cathy, Yolande, Marc, Carlo et Anne nous accompagnent jusqu’à l’entrée. Jo et Tarascon disparaissent dans le puits d’entrée. Enrico les suit. K@tee et moi fermons la marche. Nous les retrouvons dans un réseau remontant depuis la base du P135. Nous y prenons quelques photos et  observons une sorte de mille-pattes cavernicole dans une flaque pendant que Jo et Tarascon finissent l’escalade du dernier puits d’où ils décrochent régulièrement quelques kilos de cailloux qui crépitent dans le puits avant de terminer en gravier à nos pieds (ou sur nos casques…). Enrico et moi  levons la topographie de 60m de puits escaladés récemment pendant que K@tee accompagne JO et Tarascon vers le P135. C’est ballot mais avec la mode des LED, elle est la seule à avoir du feu pour allumer le réchaud et préparer un bon café.  Jusqu’au sommet du puits, d’énormes blocs  reposent en équilibre précaire. La corde passe plein vide mais par ou sont-ils passés en escalade ???. Allez restons pas là… Nous remontons et atteignons la surface en fin d’après-midi et profitons une dernière fois de la vue plongeante sur le plan Navella.

 

RIMG0087

Pause café à la base du P135 de l'AïlRIMG0063Sous la douche dans les escalades 

19 Aout : Tout le monde s’en va. Tout le monde ? Non ! Un couple d’irréductibles reste dans les parages. K@tee et moi partons vers midi pour une grande randonnée de 3 jours autour de la Punta Marguareis. L’étape du jour nous conduit, sous un soleil de plomb, jusqu’au refuge GARELLI via le col du Scarasson, la conca delle carsenne et le Passo del Duca. Nous longeons la base des falaises Nord de la Punta Marguareis (C’est haut et c’est beau) et arrivons vers 17h00 au refuge. Douche + Biere + repas gastronomique + repos bien mérité.

RIMG0121

A gauche, Face Nord du Marguareis - La conca delle carsene est en haut à droite

20 Aout : Nous décollons de bonne heure, Direction PIAGGA-BELLA. Malgré une bonne semaine d’acclimatation à l’altitude, je souffre dans les pentes du colle del PAS. Heureusement la cabane de PB n’est pas loin. Nous avons tout l’après-midi pour nous y reposer et profiter de l’hospitalité de Juliana. Andrea est descendu dans la vallée pour faire réparer son véhicule. En fin d’après-mdi, Vincent arrive du col des seigneurs. Des randonneurs s’installent près du refuge. Ils cherchent « le » lac, présent sur la carte mais inconnu sur le terrain, en tous cas de ce coté du col. Ventrée de pasta al Pesto et gros dodo.

RIMG0173

La Cabane Saracco-Volante près de Piagga-Bella aous le colle del Pass

21 Aout. Nous disons « au revoir » à nos hôtes et prenons la route du  retour. Juliana nous a suggéré de passer par le sentier des Capres qui monte droit vers la Punta Marguareis. La montée est raide et il y a même quelques câbles pour protéger certains passages. Au sommet, j’oublie la fatigue pour explorer le bord des falaises et faire un peu de botanique appliquée. Les quelques représentantes de la flore locale présentes sont toutes sèches ou hors de portée.  A peine arrivés au refuge, une violente averse s’abat sur le massif. Nous rangeons nos affaires et  préparons notre prochain départ vers d’autres aventures transalpines. La pluie cesse enfin et nous offre un magnifique double arc en ciel arqué entre le Plan Navella et la tete du crocodile.

RIMG0207

22 Aout : départ pour Madona di Campiglio et les fameuses Dolomites de Brenta pour une virée dans des via ferrata vertigineuses. Mais çà, c’est une autre histoire….

 

K@tee & M@rcel

Partager cet article

Repost 0
Published by ACV - dans SPELEO
commenter cet article

commentaires

Le bureau

Denis 2

Président :

KNECHT Denis     
    
Secrétaire :

PASCOUET Jean-Claude
Trésorier :

PAUL Marcel

 

Vice Présidente :

BOURLON Patricia
      

Secrétaire adjoint :

 

MOURAU fabrice

 

Pour nous contacter :

contact@avenclub83.fr

Programme

Articles Récents