Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 00:22

L'AIR CHAUD

8 avril 2007

 Après de nombreux rebondissements, cette sortie a finalement été organisée par le GAS, avec la participation des clubs des Aragnous et de l’ACV.

 

La plus grande partie de l’équipe doit se retrouver sur le terrain le samedi soir. Sur le trajet, nous doublons Yves et Christine. Celui-ci accélère pour me suivre car il sait que je connais le chemin. Vers 19H, nous arrivons sur la zone de bivouac. Personne à l’horizon … Nous sommes les premiers. Nous décidons de garer les voitures et de faire un petit tour à pied afin de voir s’il n’y a pas un meilleur emplacement pour le bivouac. Finalement, nous irons jusqu’à l’entrée de la cavité !!! Sur le chemin du retour, nous faisons la provision de bois pour le feu. De retour aux voitures, Laurent, Myriam et leur deux filles sont arrivés et ils sont en train de monter leur tente. Nous nous empressons de faire de même avant la tombée de la nuit. Le ciel se couvre de plus en plus et le tonnerre gronde au loin sur les sommets. Vite, il faut installer des bâches afin de pouvoir manger au sec au cas où !!! Pendant que nous réfléchissons sur la mise en place, la pluie commence à tomber. Tous les moyens sont bons pour maintenir ces bâches : arbres, piquets et toit de la voiture. Une demi heure plus tard, c’est terminé et la pluie a cessé aussi !!! Bon et bien ça protègera de l’humidité. Deuxième mission, démarrer le feu. Patricia et Christine installent judicieusement quelques pierres, puis des feuilles sèches et du bois. Et c’est parti, le feu crépite.

 

Vers 20H, alors que nous commencions à prendre l’apéro, Franck et Laure arrivent. Yves, comme à son habitude a apporté une magnifique pièce de bœuf : une bavette de 2Kg !!! Record battu !!! Le maître carnivore est au petit soin : badigeonnage au gros sel et lit de thym. Comme d’habitude, ce fut un régal.

 

Vers 22H, Cath et Jean-Marc arrivent. Petite soirée sage et conviviale autour du feu. Il fait environ 6°C (c’est mieux que la dernière fois au mois de novembre !!!). La nuit sera fraîche pour ceux ou celles qui n’ont pas choisi le bon duvet !!!

 

Dimanche matin, le groupe se réveille lentement. Didou arrive le premier vers 9H suivi de Philippe et Sophie, puis de Zette.

 

Vers 10H30, la première équipe composée de Franck, Laure, Yves, Laurent et Christine entame la marche d’approche de 15min avec 4 kits de cordes et 1 kit "bouffe" . C’est Franck qui se colle à l’équipement.

 

Une demi heure plus tard, Jean-Marc et Cath les suivent en emportant un kit bouffe. Et finalement, à midi, c’est au tour de la 3ème équipe composée de Didou, Philippe, Sophie et bibi avec également un kit bouffe.

 

Patricia, Zette, Myriam, Manon et Julie passeront la journée au camp avec une météo mitigée. (forte migraine pour Mymy, une histoire de tendeur volant et de récupération dans les arbres pour Patricia et Zette, et une idée sadique de nos 5 membres restés en surface de subtililer tous les apéros pour en faire un trésor à chasser d'indices en indices, sans pitié pour les pauvres spéléos déshydratés!!!)

 

Vers 12H20, je descends le premier avec le kit bouffe, suivi de Sophie, Philippe et Didou. Première réjouissance, un boyau boueux, suivi de plusieurs ressauts merdiques équipés de cordes à nœuds et de fers à béton non scellés. Pour la suite, c’est une succession de méandres étroits, sec, humide voire même aquatique, puis de nouveau un boyaux humide et caillouteux. La progression est malaisée : il faut se baisser, passer en oppo, monter, descendre, rentrer le ventre, etc… Ces méandres sont entrecoupés de petits puits (le plus grand fait 22m), et de zones joliment concrétionnées (magnifiques aragonites après le P22). Le parcours devient un peu labyrinthique. Heureusement, du rubalise nous montre le chemin. Lors de son passage, Jean-Marc nous a également placé 3 scotch light afin de nous indiquer la galerie qui permet de contourner une chatière peu sympathique. Merci J.M.

 

La galerie s’élargie progressivement. Nous approchons de la salle des Pirates. Un P13, suivi d’une escalade de 8m, puit de nouveau un P8 et enfin nous gravissons l’éboulis qui nous permet d’atteindre le sommet de la salle où nous rejoignons, après 2H de progrssion, les 2 premiers groupes qui cassent la croûte.

 

La salle est immense, ça change de ce que l’on vient de voir. Allez, c’est l’heure de se restaurer et pour finir, Laurent qui a apporté un réchaud nous propose Thé ou café. Sympa.

 

Après une demi heure de pause, nous partons tous ensemble vers la rivière. Après 50 à 60m de désescalade dans le gigantesque éboulis, nous atteignons enfin la rivière à la cote de –212m. Pour l’instant, ce n’est qu’un petit ruisseau, mais progressivement celle-ci s’élargie.

 

Je ferme la marche avec Philippe à qui j’ai donné mon 2ème flash pour faire des photos. C’est magnifique. Du coup, nous nous arrêterons assez souvent. L’appareil posé sur un pied en pose 15s et ensuite à l’aide des 2 flash et d’une torche de 50W, nous éclairerons du mieux possible cette galerie grandiose. Je vous laisse découvrir les photos, c’est plus parlant qu’un long discours… Au bout de 400 ou 500m de progression, nous croisons Christine et Laurent sur le chemin du retour.

 

La progression est de plus en plus aquatique et nous avons pris pas mal de retard. Avec Philippe nous décidons donc de faire demi tour et poursuivons les séances photos sur le chemin du retour. Lorsque nous arrivons au sommet de la salle des pirates, Christine et Laurent sont déjà repartis. En attendant, je sors mon réchaud pour faire du thé. Les minutes s’écoulent et toujours personne en vue .. Finalement, au bout de 40min, Franck pointe le bout de son nez. Ouf, on commençait à se refroidir et pas question d’entamer la remontée car on devait déséquiper. Tout le monde se restaure un peu et recharge sa calbonde. En partant, Jean-Marc récupère mon kit bouffe car on est 4 à déséquiper et il y a 4 kits de cordes. Merci J.M.

 

Finalement, après plus d’1H d’attente pour Philippe et moi, nous entamons la remontée. Et comble de malchance, j’ai oublié mon bloqueur de pied dans la voiture. Super !!! Didou décide de déséquiper. Nous oublions de récupérer le "fléchage" placé par J.Marc dans le dédale, désolè J.Marc ! Lorsque nous croisons le 2ème kits, Sophie et moi nous arrêtons afin de récupérer le kit plein de Didou, puis continuons la progressions. La fatigue commence à se faire sentir, surtout pour moi. J’ai mis près de 15min à remonter un P22. Quelle performance !! A chaque difficulté, nous nous faisons passer le kit. Il fait chaud et la soif nous gagne. Notre gourde est vide et nous attendons avec impatience de croiser les gourdes que nous avons laissés tout au long du méandre. Le 2ème kit plein nous parvient. Didou nous conseille de continuer sans les attendre. Ok. Mais la cavité étant entièrement brochée, le déséquipement est très rapide et à l’occasion d’une petite erreur de parcours, Philippe et Didou nous rejoignent dans le boyau. Toute l’équipe est épuisée et pour ma part, je suis à bout de force. La remontée des derniers ressauts sans corde sera une épreuve pour tous. Finalement, à 22H nous rejoignons la surface sous un ciel étoilé. Le retour se fait à vive allure car il fait frais et nous sommes trempés.

 

Après nous être changé et séché, nous pouvons enfin profiter du repas suivi d’une veillée au coin du feu avec un petit Génépi apporté par Laurent. Sophie et Philippe nous quittent car ils ont oublié les duvets.

 

Belle explo qui laissera quelques souvenirs : contusions divers, bleus, courbatures, mais aussi plein de belles images.

 

La journée de lundi sera très tranquile. D’abord une chasse aux œufs de paques pour les enfants et ensuite une petite balade tranquille pour aller voire la pierre druidique et un tombeau localisés au GPS.

 

Après un pique nique et un peu de lézardage au soleil, nous rentrons à la maison où une bonne douche nous attend.

 

Jean-Claude

 

 

DIAPORAMA

PHOTOS

L'EQUIPE 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude - dans SPELEO
commenter cet article

commentaires

Le bureau

Denis 2

Président :

KNECHT Denis     
    
Secrétaire :

PASCOUET Jean-Claude
Trésorier :

PAUL Marcel

 

Vice Présidente :

BOURLON Patricia
      

Secrétaire adjoint :

 

MOURAU fabrice

 

Pour nous contacter :

contact@avenclub83.fr

Programme

Articles Récents