Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2007 6 06 /01 /janvier /2007 20:57

BAUME ROBERT

6 janvier 2007

Tout d’abord un grand merci à Jo et Cathy LAMBOGLIA de nous avoir organisé cette explo magnifique. Merci également à l'inventeur de la cavité, Christian VERDUCI qui nous a fait découvrir cette magnifique cavité en nous livrant toutes les anecdotes, les exploits et les travaux de titans qu’il a entrepris avec ses coéquipiers dans cette cavité.

En effet, cet homme a passé une grande partie de sa vie (30 ans) à explorer et aménager cette cavité. Pour preuve, un réseau de pompes qui permettent de désamorcer les nombreux siphons qui protèges cette cavité ainsi qu’un réseau de lampes à vapeur de mercure pour éclairer et mettre magnifiquement en valeur les merveilleuses concrétions de la salle blanche et du couloir des dieux. On peut aussi rajouter le treuil dans le puit d’entrée, des échelles et des étais afin de maintenir en place les gros blocs du chaos !!! En résumé, de nombreuses pompes, des centaines de mètres de gros tuyaux, des tableaux électriques, des kilomètres de câbles électrique, des ampoules à vapeur de mercure comme dans les éclairages publics, etc... En bref un travail magnifique à la hauteur de la passion de cet homme, et en plus sans subvention !!! Chapeau bas !!!

Cet explo a réuni 13 personnes plus Christian VERDUCI, notre guide. Jo, Cathy et Pascal du CAF Nice, Bruno du club de Sanary et Chouchou, Denis, Didou, Jean-Claude, Christine, Cathy, Adrien, Sébastien et Bertrand de l’ACV.

Nous arrivons sur le site vers 9H30 (Pré-du-Lac à quelques kilomètres de Grasse) où nous sommes accueilli par Christian qui nous explique le déroulement de la sortie. Pendant que nous nous préparons, Christian part de suite mettre en service les différentes pompes qui nous permettrons de franchir les différents siphons presque au sec.

Nous commençons l’explo vers 10H30. L’entrée artificielle est protégée par une porte cadenassée (cette entrée a été creusée par Christian et son équipe de l’époque afin de shunter le siphon de l’entrée naturelle). La descente débute par une échelle métallique d’une dizaine de mètres, suivi d’un puit de 15m que nous descendrons sur corde. Au bas du puit, une corde tendue permet de suspendre tout notre matériel (baudriers, descendeur, torse, etc…). La rivière se trouve une dizaine de mètres plus bas. La descente se fera au moyen de 3 échelles métalliques.

Nous retrouvons Christian ici et celui-ci nous propose de parcourir quelques dizaines de mètres en direction de l’entrée naturelle. Nous croiserons au passage « le dragon » (photo 22). Après le récit des premières plongées entreprises dans le siphon d’entrée en 1967, nous faisons demi tour.

Maintenant, direction les entrailles pour explorer plus de 1000m de galerie sur les 4603m de développement total. La progression se fait dans 20 à 30 cm d’eau, tantôt debout, tantôt courbé, mais aussi à croupi. Au passage, nous croisons des stalagmites d’argile (photos 27/28). Progressivement, la progression devient plus aquatique et lorsque nous arrivons dans la « salle de la pompe », il y a 1m à 1,20m d’eau. Là, se trouve un ponton métallique avec des brosses (photos 44 à 47)!!! Ca servira au retour pour se nettoyer parait-il !!! Après une photo de groupe, nous poursuivons notre chemin dans 1,20m d’eau (photos 48 à 51), puis le niveau baisse progressivement et nous arrivons au croisement de 3 galeries. C’est ici que nous reviendrons pour manger et nous déposons donc nos kits. Là se trouve un magnifique tableau électrique aux normes NF, CE, AFNOR etc… (photos 52 à 55) ainsi qu’une grosse pompe orange alimentée en 380V (photos 57 à 61). Sur la photo 52, le morceau de bois horizontal indique le niveau de crue maxi. A notre arrivée les pompes fonctionnent encore à plein régime. Les siphons ne sont donc pas encore praticables. En attendant, Christian nous propose de faire un tour jusqu’à la « salle des 3 Christian » (photos 64 à 68). Puis retour au niveau de la pompe. Celle-ci est arrêtée, nous pouvons donc nous diriger en direction du réseau des siphons. Arrivé au niveau du petit canyon, Christian estime que le niveau n’est pas encore assez bas et nous propose de faire une petite visite du « réseau de la jonction » (photos 69 à 71). Au retour, c’est ok, on peut poursuivre. Arrivé au siphon, Christian prend toute les précaution pour que la dernière pompe ne s’arrête pas pendant qu’on se rend à la « salle blanche » (photos 76 à 78). En effet, en cas d’arrêt de la pompe, le siphon de 100m se remplirait en 5 minutes !!! Après 5 min de ramping, nous atteignons avec émerveillement cette magnifique salle. Afin de ne pas occasionner de dégradation, Christian nous fera visiter cette salle 2 par 2. C’est tellement magnifique, que ceux qui attendent à la sortie du boyau trépignent d’impatience !! Il n’y a pas de mots pour décrire cette salle, je vous laisse découvrir les photos (80 à 165). Au fond de cette salle, se trouve un autre siphon de 300m de long. Celui-ci ne sera pas vidangé car il faut 80H environ (photos 166 à 170).

Retour sur nos pas dans le siphon (photos 172 à 185) et pause pique-nique. Pas de jaune au menu, mais du rouge et une petite verveine citron pour reprendre des forces.

Le repas terminé, nous poursuivons l’explo vers le réseau « Baume Robert 2 ». Nous retraversons la « salle des 3 Christian » et la « salle de la Proue » pour arriver à une zone d’étroitures d’une quarantaine de mètres : « boyaus de l’enfer 1 et 2 ». La progression dans un chaos de blocs  maintenus à certains endroits par des étais !!! (photos 193 à 200). Un gros câble électrique accompagne notre progression et nous rappelle sa présence quand on a le malheur de mettre la main dessus !!! Nous arrivons à la « galerie des 2 forçats ». Là, Christian prend un sceau contenant des brosses et se dirige en direction du tunnel artificiel. Là, il nous demande de bien nous nettoyer avant de poursuivre (photos 203 à 208). Et Christian veille à l’entrée du tunnel. Si on n’est pas propre, demi tour !!! Ce tunnel a été creusé au plafond d’un siphon et la matière arrachée au plafond a été laissée au fond du siphon ce qui permet de le traverser la tête au sec (photos 209 à 214). Au bout du tunnel, nous atteignons « le couloir des dieux », grande galerie sombre. Mais lorsque Christian met en route l’éclairage, ça devient magique, féerique …. Là non plus il n’y a pas de mots pour décrire ces concrétions d’un blanc immaculé (photos 216 à 272).

Après ce spectacle féerique, nous poursuivons par une galerie plutôt boueuse (on s’enfonce jusqu’à mi-tibia !!) : « la galerie des quatre vingt ». Nous arrêterons l’explo au niveau du « Sphinx » (photos 273/274).

Le retour se fera par le même chemin. A 40m du point de pique-nique, Christian nous propose de faire un détour dans le réseau fossile (« Salle Marie Pierre », « Réseau Scintillant » et « réseau des ponts suspendus » - photos 275 à 287). Nous nous arrêtons à la « bifurcation des aragonites » (photos 288 à 302).

Ensuite, demi-tour et direction la sortie. Au passage, nous feront un brin de toilette au « lac de la pompe » (photo 305). Exceptionnel, on ressort tout propre après s'être vautré dans la boue toute la journée !!

 

 

 Les premiers sortiront vers 18H.

  

LES PHOTOS DE LA SORTIE

Diaporama 

 

Photos haute résolution

 

Topo

  L'équipe 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude - dans SPELEO
commenter cet article

commentaires

Le bureau

Denis 2

Président :

KNECHT Denis     
    
Secrétaire :

PASCOUET Jean-Claude
Trésorier :

PAUL Marcel

 

Vice Présidente :

BOURLON Patricia
      

Secrétaire adjoint :

 

MOURAU fabrice

 

Pour nous contacter :

contact@avenclub83.fr

Programme

Articles Récents